Le Maroc remercie le Japon

9 janvier 2020 - 05h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le Maroc, à travers son ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Mohcine Jazouli a, lors d’un point de presse mercredi à Rabat, remercié le Japon pour sa position relative à l’intégrité territoriale du royaume.

"Le Japon ne reconnaît aucune entité séparatiste, telle que cela a pu être rappelé lors du sommet Japon-Afrique (TICAD-VII), qui a eu lieu à Yokohama, au Japon, en août dernier", a déclaré Mohcine Jazouli, à l’issue de la 5ème session de la Commission mixte Maroc-Japon, qu’il a co-présidée avec le ministre d’État japonais des Affaires étrangères, Keisuke Suzuki. Celui-ci a profité de l’occasion pour remercier le Japon pour sa position.

Taro Kono, le ministre japonais des Affaires étrangères, avait réaffirmé, à l’ouverture du 7ème Sommet des chefs d’État et de gouvernement de la TICAD en août dernier, la position officielle de son pays qui ne reconnaît pas la République arabe sahraouie démocratique (RASD). Il avait nuancé que "la présence dans la TICAD-VII de toute entité que le Japon ne reconnait pas comme État, n’affecte en rien la position du pays par rapport au statut de cette entité".

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Japon - République Arabe Sahraouie démocratique (RASD) - Mohcine Jazouli

Aller plus loin

Le Japon ne reconnaît pas le Polisario en tant qu’Etat

La porte-parole du ministère japonais des Affaires étrangères a affirmé que la présence d’une délégation du Polisario à la réunion ministérielle préparatoire à la Conférence...

Le Japon soutient le Maroc

Le Japon maintient sa position sur le conflit autour du Sahara. Takuji Hanatani, Ambassadeur du Japon au Maroc, l’a réaffirmé à Habib El Malki, président de la Chambre des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

« Le Maroc peut décarboner l’économie européenne »

Mohcine Jazouli, ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’évaluation des Politiques publiques affirme que le Maroc est capable de décarboner l’économie européenne.

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Le Maroc veut augmenter la part d’investissements des MRE

Au Maroc, la part d’investissement privé provenant des Marocains du monde reste faible. Seulement 10 % des transferts des MRE y sont consacrés. Un dispositif incitatif se met en place pour mieux mobiliser les investissements de cette communauté.