Le Japon, gros employeur au Maroc

20 février 2020 - 04h30 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Créer un point de consultation direct au sein de l’Agence marocaine de développement des investissements et des exploitations (AMDIE). C’est ce à quoi le Maroc et le Japon se sont convenus, lundi à Rabat, en se basant sur les avancées de la coopération.

Dénommé "Japan Desk", cette initiative s’inscrit dans le cadre de la consolidation des relations bilatérales entre les deux pays et vise à accompagner les entreprises japonaises dans leur projet d’investissement au Maroc, a expliqué le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy.

D’après le ministre Elalamy, "ce desk permettra de recevoir l’ensemble des réclamations, des attentes et des demandes d’informations des investisseurs japonais". Le ministre, qui s’exprimait ainsi au terme d’une rencontre tenue avec le vice-ministre japonais des affaires étrangères, Shinichi Nakatani, a souligné que le Maroc représente un relais de croissance et de compétitivité pour les investisseurs, notamment les entreprises japonaises.

Mieux, il convient de préciser que "le premier employeur privé au Maroc est japonais", a fait remarquer Elalamy, martelant que la relation économique entre les deux pays, est loin d’avoir épuisé son potentiel.

Pour sa part, Nakatani, à la tête d’une délégation conjointe des secteurs public et privé japonais, qui a effectué cette visite du 16 au 18 février, a qualifié les relations maroco-japonaises d’excellentes. Il a affirmé également que cette visite traduit l’engagement du Japon à poursuivre les efforts entamés lors de la Ticad 7 au profit de l’investissement privé sur le continent africain. En 2018, les investissements directs japonais au Maroc ont atteint 1,56 milliard de dirhams (MMDH), faisant du Japon le cinquième investisseur au plan national.

Il faut souligner que 70 entreprises japonaises sont installées au Maroc, et emploient plus de 40 000 personnes.

Sujets associés : Japon - Moulay Hafid Elalamy - Agence marocaine de développement des investissements

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le Maroc et le Japon renforcent leur coopération commerciale

Le Maroc et le Japon ont célébré vendredi à Tokyo deux accords commerciaux sur la protection des investisseurs et les tarifs douaniers, signés en janvier...

Approvisionnement en phosphate : le Japon s’oriente vers le Maroc

Le conflit russo-ukrainien bouscule la filière des engrais dans le monde. Pour la première fois, le Japon a commencé à importer du phosphate du Maroc, pour sécuriser son...

Maroc : l’ambassadeur du Japon joue la carte de l’apaisement

Shinozuka Takashi, ambassadeur du Japon au Maroc tente de faire baisser les tensions Rabat et Tokyo. La présence du Polisario aux deux dernières éditions du sommet de la...

Le Maroc, une destination de choix pour les investisseurs japonais

Ces dernières années, le Maroc a pu attirer les investisseurs japonais dans bon nombre de secteurs, a déclaré à Tokyo l’ambassadeur du Maroc au Japon, Rachad Bouhlal, mettant en...

Nous vous recommandons

Japon

Nippon Express se renforce au Maroc

Installé au Maroc depuis 2017, le groupe japonais Nippon Express a décidé d’étendre ses activités afin de profiter de la renommée dont bénéficie le royaume dans l’industrie automobile.

JO de Tokyo : les raisons derrière le naufrage de la boxe marocaine

La boxe marocaine a révélé une mauvaise gestion caractérisée par un amateurisme qui a fini par exploser aux JO de Tokyo. De lourds investissements pour un résultat décourageant tant pour les férus de la boxe que pour les sportifs...

Saida Amoudi offre la première médaille au Maroc

La Marocaine Saida Amoudi a offert au Maroc la première médaille de bronze du lancer du poids aux jeux paralympiques qui se tiennent actuellement à Tokyo.

JO de Tokyo : un athlète marocain écarté pour non-respect des règles antidopage

Plusieurs pays dont le Maroc ont vu certains de leurs athlètes écartés des épreuves d’athlétisme des Jeux olympiques de Tokyo 2021, 36h avant leur début. L’Unité d’intégrité de l’athlétisme leur reproche de n’avoir pas totalement respecté les règles en matière de...

L’hymne national marocain retentit à Tokyo grâce à Soufiane El Bakkali (vidéo)

Après la victoire de Soufiane El Bakkali au 3 000 m steeple, lundi, l’hymne national a retenti pour la première fois à Tokyo. Un moment chargé d’émotions intenses pour l’athlète mais aussi pour de nombreux...

Moulay Hafid Elalamy

L’aéronautique marocaine veut séduire les Américains

Le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie verte et numérique, Moulay Hafid El Alamy, a entamé lundi, une visite de travail aux États-Unis pour s’entretenir avec les investisseurs américains.

Le gouvernement marocain divisé sur le reconfinement total

Alors que le Maroc fait face à une résurgence des cas de contamination au Covid-19, les membres du gouvernement peinent à s’accorder sur l’instauration d’un reconfinement total.

Maroc : 80 milliards de DH d’exportations pour le secteur automobile

Le secteur automobile est en pleine explosion malgré la crise du Covid. Les exportations génèrent un chiffre d’affaires de 80 milliards de dirhams. Avec une grande capacité de production des véhicules de haute qualité, le royaume aspire à concurrence les...

Automobile : le Maroc veut détrôner l’Inde et la Chine

Le Maroc veut détrôner l’Inde et la Chine pour se hisser au premier rang mondial en matière de compétitivité automobile. Une ambition que Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique a réitérée lors de la...

Incidents de paiement : comment faire pour y remédier ?

Il faut trouver une solution structurelle à l’augmentation des incidents de paiement survenus depuis le début de la pandémie. Tel est l’objectif d’un projet de loi approuvé récemment par le gouvernement, le 24 septembre...

Agence marocaine de développement des investissements