Crise libyenne : le Maroc s’oppose à toute intervention militaire

9 janvier 2020 - 06h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

En marge de l’inauguration du consulat de Gambie à Dakhla, mardi 7 janvier, le Maroc, à travers son ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’Étranger Nasser Bourita, a réaffirmé son opposition à toute intervention militaire comme panacée à la crise libyenne.

Le Maroc "refuse toute intervention étrangère dans la crise libyenne, dont l’intervention militaire, quels qu’en soient les motifs ou les auteurs", a déclaré Nasser Bourita. Selon le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’Étranger, les interventions étrangères n’ont fait que compliquer la situation en Libye, diminuer les chances d’une solution politique, aggraver les différends internes et menacer la paix et la sécurité dans l’ensemble de la région maghrébine.

"Il n’y a pas de solution militaire à la crise libyenne. La solution ne peut être que politique et réside en une entente entre les différents intervenants nationaux, en faisant prévaloir en premier lieu, les intérêts supérieurs de la Libye et de son peuple", a indiqué le ministre. Nasser Bourita croit dur comme fer que ce règlement politique passera par une période de transition, en conformité avec les recommandations de l’accord de Skhirat, qui peut être développé et amélioré si besoin. Ce qu’il espère de la communauté internationale, c’est qu’elle appuie la Libye en l’assistant dans ses efforts de règlement politique, loin des agendas étrangers, sans aucun lien avec les intérêts du pays et du peuple.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Libye - Dakhla - Gambie - Nasser Bourita - Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération

Aller plus loin

Un ministre libyen sollicite l’aide du roi Mohammed VI

Abdelhadi Al Houij, ministre libyen des Affaires étrangères, a demandé au roi Mohammed VI d’aider son pays dans la crise qui le secoue depuis la mort de Mouammar Kadhafi en 2011.

Libye : la réunion de Tanger, une réussite

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita affirme que les résultats de la réunion consultative de...

Les menaces de l’ambassadeur de la Libye au Maroc

En fin de mission à Rabat, l’ambassadeur de la Libye au Maroc, Abdelmajid Saif Al-Nasr, s’obstine à ne pas quitter son poste.

La Libye remercie le Maroc

À Bouznika, les délégations du Haut conseil d’État libyen et du Parlement de Tobrouk ont salué la volonté sincère du Maroc et son souci de trouver une solution à la crise libyenne.

Ces articles devraient vous intéresser :

Un nouveau service pour les MRE

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération africaine simplifie une fois de plus la vie des Marocains résidant à l’étranger (MRE) en mettant en place une nouvelle procédure pour la délivrance des « Prestations consulaires de proximité »...

Consulats à l’étranger : le Maroc passe de la location à l’achat

Afin de rationaliser les dépenses et atténuer les coûts élevés des locations à l’étranger, le ministère marocain des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a mis en place un plan stratégique.

Le Maroc et le Cambodge veulent organiser un forum d’affaires

En marge de la visite de Prak Sokhonn, vice-premier ministre et ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale du royaume du Cambodge au Maroc, il a été décidé de l’organisation d’un forum d’affaires.

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

De nouvelles mesures pour simplifier la vie des MRE

Le Maroc a pris de nouvelles mesures pour simplifier la vie des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il s’agit de la généralisation des systèmes de « Rendez-vous » et du « eTimbre » à l’ensemble des Missions diplomatiques et des Postes consulaires du...

Les Marocains du monde, au cœur d’une importante réunion à Rabat

Le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a présidé la dixième réunion de la Commission ministérielle dédiée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE)à Rabat hier, jeudi. Dans le cadre de cette réunion, il a mis en avant l’engagement du...

Le Maroc nomme 4 nouveaux consuls en France

Un important mouvement de personnel diplomatique a été initié par le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, dont plusieurs en France.

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières propositions lors d’une rencontre tenue à Rabat et présidée par le ministre des...

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.