Recherche

Maroc : la nouvelle carte d’identité devient enfin réalité

© Copyright : DR

2 août 2020 - 17h30 - Maroc

Les Marocains vont pouvoir profiter de la nouvelle Carte d’Identité Nationale Électronique (CINE). Le projet de loi 04.20 relative à cette nouvelle génération de cartes d’identité vient d’être adopté par la Commission de l’Intérieur, des collectivités territoriales et des infrastructures à la Chambre des conseillers. Plusieurs points importants sont à retenir.

« La CINE constituera un pont rapide et sûr vers les services numériques, garantissant aux Marocains la possibilité d’un accès sûr aux services numériques des établissements publics et privés, tout en assurant la protection de leurs données à caractère personnel », avait déclaré ainsi le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit lors de la présentation de ce projet de loi qui lui tient à cœur.

Il convient de rappeler que ce projet de loi poursuit un objectif majeur. Il s’agit de mettre en place une nouvelle génération de cartes d’identité nationales électroniques répondant aux normes de sécurité avancées et garantissant la protection des citoyens. Les nouvelles cartes qui seront plus développées permettront de réduire les cas de fraude et d’usurpation d’identité, tout en intégrant de nouvelles fonctionnalités conformes à la vision du Royaume en matière de développement numérique.

L’ancienne CIN présentée à l’époque de son lancement comme une révolution biométrique, mais qui n’a pas tardé à atteindre ses limites au vu de l’évolution rapide de la technologie, sera ainsi remplacée par la nouvelle carte qui présente de nombreux avantages. En matière d’acquis, on évoque de nouveaux éléments de sécurité matérielle et immatérielle, conformément aux recommandations en vigueur en la matière, ainsi que des solutions permettant l’usage de ce document d’identité dans les services électroniques, rapporte l’Opinion.

Selon la même source, les principales nouveautés apportées par la nouvelle réglementation sont à noter surtout au niveau administratif, et concernent la réduction de 18 à 16 ans de l’âge obligatoire d’obtention de la CINE, et la possibilité de l’octroyer aux mineurs, sur demande de leurs représentants légaux, avec obligation de renouvellement, pour l’enregistrement des empreintes. Du point de vue technique, le projet de loi relative à la CINE prévoit le remplacement du code barre de la carte actuelle par une zone de lecture automatique et la création d’un code barres imprimé sur le verso de la carte. Ces deux éléments permettent d’accéder à la version enregistrée dans la puce électronique, afin de mieux faciliter l’automatisation.

Par ailleurs, en dehors de l’usage de ce document d’identité dans les services électroniques, on signale également avec les nouvelles dispositions, la possibilité d’enregistrer des informations supplémentaires facultatives à la demande du titulaire de la carte, au niveau de la puce électronique. Il s’agit entre autres, de l’adresse e-mail, du numéro de téléphone ou encore du nom ainsi que des coordonnées d’une personne à contacter en cas d’urgence.

Mots clés: Ministère de l’Intérieur Maroc , Abdelouafi Laftit

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact