Maroc : le prix des tests du Covid-19 en baisse

28 novembre 2020 - 08h00 - Maroc - Ecrit par : J.K

Un accord de principe a été conclu entre les laboratoires privés et l’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM) pour rendre accessible le coût des tests de dépistage du Covid-19 (PCR). Le prix passera de 700 à 450 dirhams dans le secteur privé et de 500 à 300 dirhams dans les instituts publics.

Cette mesure vise à permettre au grand nombre de citoyens d’accéder au test, fait part le quotidien Al Ahdath Al Maghribia, précisant qu’avec la nouvelle tarification, le test PCR passera de 700 à 450 dirhams dans les laboratoires privés, de 500 à 360 dirhams dans les CHU et de 500 à 300 dirhams dans les laboratoires publics. La même source qui rappelle que ce test est gratuit dans les laboratoires publics, indique que pour l’analyse du système immunitaire, le citoyen déboursera entre 100 et 200 dirhams, au lieu de 300 dirhams dans les laboratoires privés.

Ces opérateurs privés autorisés à effectuer les tests PCR en vue d’alléger la pression sur les laboratoires publics, doivent avoir l’expertise et l’équipement nécessaires pour les examens génétiques pour pouvoir détecter ce virus et respecter rigoureusement les conditions de sécurité sanitaire et biologique, avec l’obligation de porter à la connaissance des autorités, les cas de contamination confirmés et s’en tenir à la tarification convenue.

Pour preuve, fait observer le quotidien, cinq laboratoires qui se trouvent à Fès, Rabat et El Jadida, n’ont pu avoir l’autorisation, parce que ne remplissant pas les conditions figurant dans le cahier des charges.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Fès - Rabat - El Jadida - Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : difficile consensus autour de la réduction des prix des tests PCR

L’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM) et le représentant syndical majoritaire des laboratoires privés au Maroc ne s’accordent pas sur la baisse tarifaire des PCR.

Maroc : pagaille autour des tarifs des tests de dépistage

Younes Maâmar, ancien cadre de la banque mondiale et ancien directeur général de l’Office national d’électricité (ONE) dénonce une pagaille sur les tarifs des tests de dépistage...

Maroc/Covid-19 : retrait de licence à 5 laboratoires d’analyses bio-médicales

Le Maroc a retiré la licence des tests Covid-19 à cinq laboratoires d’analyses bio-médicales, répartis entre Fès, Rabat et El Jadida. Il leur est reproché le non-respect des...

Le Maroc introduit les tests Covid antigéniques rapides

Le Maroc procède à l’adoption des moyens nécessaires pour la mise en œuvre des tests antigéniques, plus avantageux et plus rapides que les tests PCR. Trois tests antigéniques...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : mauvaise nouvelle pour les fumeurs

Sale temps pour les fumeurs marocains qui devront, une fois encore, passer à la caisse pour s’acheter leurs cigarettes. Cette augmentation vient d’être validée définitivement et doit entrer en vigueur au début de l’année.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Maroc : vers une hausse des taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques

Le Maroc entend augmenter les taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques. Une décision motivée, dit-on, par le souci de préserver la santé des consommateurs, notamment les jeunes Marocains.

Ramadan : conseils pour un jeûne en période de chaleur

Le jeûne du ramadan est encore dur cette année, surtout dans certaines régions où les températures dépassent parfois les 40 degrés. Pour que la journée se passe au mieux, il est essentiel de bien s’hydrater et de manger équilibré le soir. Pour rompre...

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Samira Saïd : la retraite ?

La chanteuse marocaine Samira Saïd, dans une récente déclaration, a fait des confidences sur sa vie privée et professionnelle, révélant ne pas avoir peur de vieillir et avoir pensé à prendre sa retraite.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

Le Maroc ouvre ses portes aux médecins étrangers

Des médecins étrangers pourront bientôt exercer au Maroc. C’est ce que vient de confirmer le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb.