Coronavirus au Maroc : des tests rapides dans les pharmacies

29 septembre 2020 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Afin de procéder à un examen rapide du coronavirus et de signaler les cas positifs, les pharmaciens marocains ont demandé qu’on les associe à cette opération.

Mohamed Houachi, vice-vice de la Fédération nationale des syndicats des pharmaciens du Maroc (FNSPM) au nom de ses collègues, a affirmé que les pharmaciens exigent qu’on les associe au droit de procéder à un examen rapide contre le Covid-19, afin de signaler les cas positifs éventuels. Poursuivant, il parle de contribution au sein d’un système de prévention qui réduira le nombre de cas confirmés.

Houachi a également déclaré que l’OMS a approuvé l’adoption d’un système rapide comme les moyens de diriger les patients et d’entreprendre un travail directif, pour aider le ministère de la Santé et les autorités locales à contenir la maladie. Il a en outre affirmé que la participation des pharmaciens favoriserait une détection plus rationalisée même si un test n’est pas une certitude contre l’identification de la maladie. Pour cela, Houachi préconise en cas de doute que le patient soit dirigé vers un test PCR pour confirmer l’infection. Il a mis un point sur les mécanismes de prévention et de protection des pharmaciens afin qu’ils ne soient pas infectés. À ce titre, un protocole du ministre de la Santé a été intégré dans une circulaire et adressée aux cadres du domaine.

Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, a invité les directeurs des centres hospitaliers et universitaires à traiter les malades sans attendre les tests PCR.

Sujets associés : Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : des pharmacies fermées suite à des cas de coronavirus

La colère gagne le secteur des pharmacies au Maroc suite à la fermeture de plusieurs officines. Les propriétaires de ces pharmacies et des membres de leur personnel auraient été...

Coronavirus au Maroc : l’action de coeur des pharmaciens

Des pharmaciens ont distribué des paniers de ramadan au profit des personnes au chômage et de familles nécessiteuses en raison de la pandémie du covid-19.

Maroc : les masques subventionnés disponibles en pharmacies

Les autorités marocaines ont décidé de mettre des masques subventionnés à la disposition des pharmacies en rupture de stock. Ces masques sont désormais disponibles dans ces...

La mise en garde des pharmaciens contre une pénurie de médicaments

Le risque d’une rupture de stock de certaines classes thérapeutiques, indiquées dans les pathologies chroniques, inquiète au plus haut point le Syndicat national des pharmaciens...

Nous vous recommandons

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Covid-19 : l’immunité collective est une utopie

En démarrant la campagne nationale de vaccination contre le Covid-19 en janvier dernier, le Maroc espérait atteindre avant septembre l’immunité collective pour le retour à une vie normale. Mais pour Jaâfar Heikel, spécialiste en maladies infectieuses...

Coronavirus : le Maroc s’approche de la barre des 5000 morts

Le ministère de la Santé a annoncé 82 décès dus au Covid-19, ces dernières 24 heures. Près de 8 mois après le recensement des premiers cas actifs, le Maroc s’approche des 5000 morts (4 932).

Sebta : des permis de séjour aux travailleurs frontaliers marocains

Le Médiateur a demandé aux autorités espagnoles d’accorder des permis de séjour aux travailleurs frontaliers bloqués à Ceuta depuis la fermeture de la frontière, à défaut de faciliter leur retour au Maroc.

Le nombre d’interdits bancaires pourrait exploser cette année

Dans son rapport de 2019 sur la situation économique, monétaire et financière, la banque centrale s’inquiète du nombre de chèques sans provision émis en 2019 et annonce que la situation pourrait s’aggraver en 202O.

Covid-19 au Maroc : le bilan de ce jeudi

Le Covid-19 a encore infecté 1241 personnes ces dernières 24 heures au Maroc, selon les chiffres dévoilés par le ministère de la Santé, portant le total depuis le début de l’épidémie du coronavirus à 37 935 .