Recherche

Bras de fer entre Aït Taleb et Elalamy

© Copyright : DR

21 août 2021 - 21h20 - Maroc - Par: S.A

Les tests rapides salivaires du Covid-19 sont à l’origine du nouveau bras de fer qui oppose le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb, au ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy. Les pharmacies pâtissent de cette situation.

Depuis l’apparition du coronavirus, les relations entre le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb et le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy sont mises à rude épreuve. Les actes de l’un ne sont pas approuvés par l’autre. Actuellement, c’est la question des tests rapides salivaires du Covid-19 qui divise les deux hauts responsables.

À lire : Covid-19 au Maroc : plus de vente de tests salivaires dans les pharmacies

Usant de ses prérogatives, MHE a accéléré le processus d’importation des salivaires rapides et de distribution dans les points de vente, dont les pharmacies. Un acte qu’il a posé suite à l’autorisation de la mise sur le marché de ces tests. Seulement, cet acte n’a pas plu au ministre de la Santé. Ce dernier aurait mobilisé la direction des Médicaments et de la Pharmacie qui a, à son tour, demandé une inspection sanitaire, à la suite de laquelle les tests salivaires rapides ont été retirés des étalages des pharmacies et de tous les autres points de vente, rapporte Assabah.

Le retrait de ces tests a provoqué la colère des pharmaciens. Selon eux, les lobbies des laboratoires d’analyses médicales ont été favorisés au grand dam des patients qui n’ont plus accès à ces tests à des prix raisonnables.

Mots clés: Ministère de la Santé , Khalid Aït Taleb , Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Moulay Hafid Elalamy , Ministère de l’industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact