Bras de fer entre Aït Taleb et Elalamy

21 août 2021 - 21h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les tests rapides salivaires du Covid-19 sont à l’origine du nouveau bras de fer qui oppose le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb, au ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy. Les pharmacies pâtissent de cette situation.

Depuis l’apparition du coronavirus, les relations entre le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb et le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy sont mises à rude épreuve. Les actes de l’un ne sont pas approuvés par l’autre. Actuellement, c’est la question des tests rapides salivaires du Covid-19 qui divise les deux hauts responsables.

À lire : Covid-19 au Maroc : plus de vente de tests salivaires dans les pharmacies

Usant de ses prérogatives, MHE a accéléré le processus d’importation des salivaires rapides et de distribution dans les points de vente, dont les pharmacies. Un acte qu’il a posé suite à l’autorisation de la mise sur le marché de ces tests. Seulement, cet acte n’a pas plu au ministre de la Santé. Ce dernier aurait mobilisé la direction des Médicaments et de la Pharmacie qui a, à son tour, demandé une inspection sanitaire, à la suite de laquelle les tests salivaires rapides ont été retirés des étalages des pharmacies et de tous les autres points de vente, rapporte Assabah.

Le retrait de ces tests a provoqué la colère des pharmaciens. Selon eux, les lobbies des laboratoires d’analyses médicales ont été favorisés au grand dam des patients qui n’ont plus accès à ces tests à des prix raisonnables.

Sujets associés : Moulay Hafid Elalamy - Ministère de la Santé - Ministère de l’industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Khalid Aït Taleb

Aller plus loin

Un test anti-Covid 100% marocain

L’entreprise Gigalab annonce le lancement de son unité industrielle de fabrication d’un test PCR et deux tests rapides « Made in Morocco ». 2 000 000 d’unités seront...

Covid-19 au Maroc : plus de vente de tests salivaires dans les pharmacies

Faute d’autorisation de mise sur le marché (AMM), le ministère de la Santé a décidé de retirer de la vente en pharmacie, les tests salivaires du Covid-19 produits par la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Bonne nouvelle pour les MRE : Importations de meubles usagés désormais libres

Le ministère marocain de l’Industrie et du commerce vient de lever les restrictions à l’importation par les Marcains résidant à l’étranger des meubles en bois, des tapis et autres articles électroménagers usagés.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Le Roi Mohammed VI annule toutes les festivités de la fête du Trône

Toutes les activités, festivités et cérémonies prévues à l’occasion du 23ᵉ Anniversaire de l’accession du Roi Mohammed VI viennent d’être reportées, selon un communiqué du Palais Royal.

Le Maroc ouvre ses portes aux médecins étrangers

Des médecins étrangers pourront bientôt exercer au Maroc. C’est ce que vient de confirmer le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb.

Des pastèques contaminées dans les assiettes des Marocains ?

Le groupe du parti socialiste à la Chambre des représentants a adressé une question au ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, au sujet de la présence de pastèques contaminées sur le marché marocain.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.