Maroc : nouvelle menace de grève générale des transporteurs

15 novembre 2022 - 07h00 - Economie - Ecrit par : A.T

Pour protester contre la hausse des prix du carburant à la pompe, les transporteurs marocains menacent d’observer une grève générale à compter du 21 novembre.

Dans un communiqué signé par 19 organisations syndicales du secteur, ces professionnels ont alerté sur la situation difficile qu’ils traversent en raison de la hausse continue des prix du carburant. Selon eux, plusieurs transporteurs ne sont plus en mesure de poursuivre leur travail normalement, rapporte Al Massae.

Ces syndicats pointent notamment, l’insuffisance du soutien direct alloué par le gouvernement à ces acteurs. « Les montants préalablement accordés n’ont pas suffi à compenser la forte hausse qu’ont connue les prix dans les stations-service. » De plus, un grand nombre d’entre eux n’ont pas reçu de paiements de soutien du gouvernement, et certains d’entre eux n’ont reçu aucun paiement jusqu’à présent, sans parler des autres problèmes qui ont accompagné le processus d’inscription et de soutien, ont-ils signalé.

A lire : Carburant : ce qui explique la poursuite de la hausse des prix

Pour y remédier, les transporteurs ont appelé à des mesures structurelles et efficaces. En attendant, ils menacent d’enclencher une grève générale à partir du 21 novembre prochain. Selon les explications, la situation ne fait qu’empirer jour après jour. Ce qui appelle, selon eux, le gouvernement à agir en conséquence, pour sauver ce secteur stratégique et le redynamiser.

Sujets associés : Grève - Transports - Carburant

Aller plus loin

Maroc : face aux grèves, le gouvernement procède à des retenues salariales

À l’initiative de l’Organisation Démocratique des Collectivités Locales (ODCL), les fonctionnaires sont entrés en grève ce mercredi, pour protester contre le blocage du dialogue...

Carburant : les camionneurs marocains menacent d’une grève générale

Face à la hausse continue des prix du carburant à la pompe, les transporteurs marocains brandissent une nouvelle fois la menace d’une grève générale. Ils estiment que les aides...

Carburant : ce qui explique la poursuite de la hausse des prix

Les prix du carburant sont toujours à la hausse dans les stations-service marocaines, malgré la récente baisse du prix du baril à l’international. Cette situation est imputable...

Total accusé de servir du mauvais carburant aux Marocains

Une députée du Parti authenticité et modernité (PAM) vient d’interpeller la ministre de la Transition énergétique sur la qualité du carburant servi dans certaines...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les MRE mécontents de la cherté des locations de voiture

L’inflation au Maroc touche même les locations de voiture. Cet été, les tarifs se sont envolés, provoquant la colère des citoyens et MRE. Plusieurs raisons expliquent cette situation selon les professionnels.

Le Maroc et Israël consolident leur coopération dans le secteur des transports et de la Logistique

Une délégation marocaine composée d’acteurs clés du secteur des transports et de la logistique a effectué une visite de travail de trois jours à Tel-Aviv, et ce pour consolider la coopération entre le Maroc et Israël dans le secteur de la logistique.

Maroc : une subvention pour renouveler les camions

Dans le cadre de la relance du programme de renouvellement du parc du transport routier, le gouvernement a annoncé le déblocage d’un budget de 500 millions de dirhams pour la période 2022-2023.

Le Maroc va acquérir de nouveaux trains

Le Maroc s’apprête à lancer un appel d’offres international pour l’acquisition de trains et le développement d’un réseau ferroviaire local, attirant l’intérêt de géants du secteur tels, notamment français et espagnols. C’est ce qu’a révélé Mohamed...

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.