La nouvelle gare routière de Rabat ne plait pas à tout le monde

3 décembre 2022 - 21h50 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les professionnels du secteur du transport de voyageurs sont vent debout contre la nouvelle règlementation à la nouvelle gare routière de Rabat, située sur la route de Temara.

Obligation de respecter l’itinéraire indiqué, en empruntant la route réservée à l’accès de la gare routière, située au sud de Rabat, à proximité du complexe sportif Moulay Abdellah ; interdiction de faire monter ou descendre des voyageurs ou des marchandises, charger ou décharger des colis, en dehors de l’espace de la nouvelle gare routière… Les professionnels du secteur du transport de voyageurs s’opposent à la nouvelle règlementation à la nouvelle gare routière de Rabat. Aussi, déplorent-ils l’absence de passages pour piétons, à l’entrée sud de l’autoroute Rabat-Casablanca et à proximité du complexe sportif Moulay Abdellah, ce qui constitue un danger pour ces piétons et l’absence de parking de petits et grands taxis sur les lieux. Les associations de professionnels ont d’ailleurs adressé une demande aux autorités de tutelle en ce sens.

À lire : Maroc : nouvelle menace de grève générale des transporteurs

« Les mesures strictes prises par les autorités compétentes étouffent les professionnels du transport routier de voyageurs, les chauffeurs et toutes les autres activités qui s’exercent dans les environs de cet espace », ont indiqué au quotidien arabophone Al Akhbar des sources à l’Organisation démocratique du travail (ODT).

Sujets associés : Rabat - Routier - Transport en commun

Aller plus loin

Maroc : nouvelle menace de grève générale des transporteurs

Pour protester contre la hausse des prix du carburant à la pompe, les transporteurs marocains menacent d’observer une grève générale à compter du 21 novembre.

Les travaux de la nouvelle gare de Rabat lancés par le roi (vidéo)

Les travaux de la tant attendue gare routière de Rabat ont été lancés vendredi par le roi Mohammed VI. Ce projet fait partie du programme "Rabat Ville Lumière, Capitale...

Rabat-Agdal : un gros projet au point mort

Alors que la gare Rabat-Agdal est devenue réalité depuis près de cinq ans, la construction d’une tour multiplex imposante, d’un centre commercial, d’un hôtel et des plateaux de...

Voici comment sera la future gare routière de Rabat (photos)

Lancés le mois dernier par le roi Mohammed VI, les travaux de la nouvelle gare routière de Rabat devraient coûter environ 160 millions de dirhams. Elle viendrait ainsi remplacer...

Ces articles devraient vous intéresser :

Autoroutes du Maroc sous le feu des critiques

De nombreux Marocains sont mécontents de la Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM). À l’origine de ce mécontentement, la mauvaise qualité des aires de repos et de la cherté de leurs produits et services.

Autoroute Tanger Med, attention danger !

Les usagers de la route réclament la sécurisation de l’autoroute menant au port de Tanger Med où de nombreux cas d’accident continuent d’être enregistrés.

Maroc : Laftit veut mettre fin à « l’héritage » des agréments de taxis

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a décidé d’encadrer le transfert des agréments des taxis. De nouvelles conditions ont été ainsi définies.

Du nouveau pour le TGV Agadir-Marrakech

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a confié au bureau d’études LPEE les travaux de reconnaissance géologique, hydrogéologique et géotechnique nécessaires aux études d’avant-projet sommaire (APS) de la liaison ferroviaire grande vitesse...

Maroc : les auteurs d’infractions routières plus durement sanctionnés

Au Maroc, certaines infractions routières seront plus sévèrement punies. Tel est le vœu de la Gendarmerie royale qui mise sur la correction de certaines lacunes judiciaires.

Voici les projets d’autoroutes en cours au Maroc

Le Maroc met en œuvre des projets d’autoroutes et de route d’envergure. Certains affichent un taux de réalisation de 100 %, tandis que d’autres avancent à grands pas.

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

Bus électriques : Pari raté du Maroc ?

Alors que la mise en place d’un écosystème de production locale de bus électriques présente de nombreux avantages dont profitent certains pays, le Maroc est encore à la traîne.