Recherche

Maroc : émoi après la mort d’une infirmière dans une ambulance

© Copyright : DR

21 février 2020 - 13h40 - Société

Les accidents de la route continuent de semer la tristesse et l’indignation au Maroc. Une ambulance transportant trois personnes, en plus du chauffeur, s’est renversée, causant la mort immédiate de deux des passagers, dont une infirmière.

Le drame s’est produit sur la route reliant la province d’Assa-Zag à Guelmim-Oued Noun à Agadir. L’ambulance transportait une patiente et sa mère, une infirmière ainsi que le chauffeur. En plus de l’infirmière, la mère de la patiente est aussi décédée. Quant à la malade, elle a eu de légères blessures ; le conducteur, quant à lui, a été gravement blessé au niveau de la colonne vertébrale. Ils ont été transportés à l’hôpital Hassan II d’Agadir afin de recevoir des soins appropriés, rapporte Hespress.

L’ensemble du corps médical a été choqué par cet événement tragique. Mourir de façon aussi brutale en voulant sauver la vie. Les syndicats du secteur médical ont d’ailleurs vivement critiqué le message de condoléances que le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, a adressé aux familles des deux victimes.

Comme on pouvait s’y attendre, les infirmiers restent très choqués par le décès de leur consœur. Le mouvement des infirmiers et techniciens de santé du Maroc (MITSM) a rappelé, dans une déclaration, le nombre d’infirmiers et techniciens de santé ayant perdu la vie sur les routes en voulant s’acquitter de leur devoir.

Cet accident de la route met en évidence de nombreuses difficultés qui plombent le secteur de la santé, et pour lesquelles, les travailleurs demandent que l’État s’y penche davantage pour qu’aucun agent de santé ne soit obligé de perdre la vie de cette façon.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact