Maroc : le statut d’auto-entrepreneur a le vent en poupe

17 octobre 2022 - 22h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Le nombre d’auto-entrepreneurs continue d’augmenter au royaume. Fin 2021, ils étaient 300 457, soit une hausse de 10,2% par rapport à un an auparavant, d’après les chiffres de l’Observatoire marocain de la très petite et moyenne entreprise (OMTPME). Cette hausse est particulièrement marquée dans les secteurs liés au commerce et au service.

Plus précisément, le nombre d’auto-entrepreneurs est passé de 272 263 en 2020 à 300 457 en 2021 fait savoir l’observatoire dans son rapport d’activité 2021, précisant qu’il avait dénombré 180 273 en 2019.

L’augmentation du nombre d’auto-entrepreneurs s’est opérée dans de nombreux secteurs d’activité, mais le rapport relève tout de même des immatriculations particulièrement dynamiques dans les secteurs des « Services » (48,2 %) et du « Commerce » (37 %). Par ailleurs, 99,2 % des auto-entrepreneurs ont généré un chiffre d’affaires n’excédant pas individuellement 100 000 dirhams en 2021.

A lire : Maroc : fort engouement pour le statut d’auto-entrepreneur

Cette hausse du nombre d’auto-entrepreneurs se fait sur tout le territoire de façon globalement homogène, avec des progressions dans la très grande majorité des régions. La région de Casablanca-Settat se distingue en regroupant à elle seule 31,8 % du total, soit une hausse de 1,9 point par rapport à 2019. Elle est suivie de celle de Rabat-Salé-Kénitra avec une part de 16 % marquant une baisse de 0,9 point par rapport à 2019. Pour ce qui est de la région de Marrakech-Safi, cette proportion est de 11,6 % ? Elle est suivie de Tanger-Tétouan-Al Hoceima avec 9,8 %.

Selon les tranches d’âges, l’observatoire a souligné que le statut d’auto-entrepreneur a capté davantage de nouveaux enregistrements auprès des 35-44 ans et 45-54 ans, dont les parts dans l’ensemble de la population étudiée ont progressé respectivement de 2,2 points et de 3,4 points en 2020.

Sujets associés : Etude - Auto-entrepreneur - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : statut auto-entrepreneur ou fraude fiscale ?

Les auto-entrepreneurs, statut lancé en 2015, sont peu nombreux à déclarer leurs chiffres d’affaires à la Direction des impôts. Une situation qui préoccupe les patrons marocains...

Maroc : le gouvernement veut améliorer le statut des auto-entrepreneurs

Échanger avec les dirigeants de Poste Maroc, de Maroc PME et des représentants de la DGI afin que les auto-entrepreneurs soient impactés par les différentes mesures...

Entrepreneuriat : R&D Maroc sélectionne 7 nouvelles start-up pour son programme

L’association marocaine pour la recherche-développement (R & D Maroc) a annoncé la signature de sept nouvelles conventions d’accompagnement ciblant les startup et...

Maroc : le parlement discute de la fiscalité des auto-entrepreneurs

Au Parlement marocain, des groupes de l’opposition ont proposé des amendements concernant le projet de loi de finances (PLF) pour l’année 2024 dont l’un vise à encourager...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Roi Mohammed VI annule toutes les festivités de la fête du Trône

Toutes les activités, festivités et cérémonies prévues à l’occasion du 23ᵉ Anniversaire de l’accession du Roi Mohammed VI viennent d’être reportées, selon un communiqué du Palais Royal.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Maroc : les recettes touristiques en hausse par rapport à 2021

La reprise de l’activité touristique observée depuis l’ouverture des frontières se confirme au Maroc. À fin mai, les recettes ont atteint 20 milliards de dirhams, en hausse de 173 % par rapport à 2021.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Nouvelle prolongation de l’état d’urgence sanitaire au Maroc

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 août, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.