Le Maroc ouvre le poste-frontière de Guerguerat

10 novembre 2021 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Les autorités marocaines ont procédé mardi à la réouverture du poste-frontière de Guerguerat, dans le Sud du Maroc et la Mauritanie, près d’un an après militarisation de la zone par l’armée marocaine.

Cette ouverture du poste-frontière fait suite à la récente décision du gouvernement marocain de lever plusieurs restrictions sanitaires, indiquent des sources officielles marocaines à EFE.

À lire : La réouverture du poste-frontière El Guerguerat effective

L’armée marocaine avait lancé le 13 novembre 2020, une opération militaire dans la bande de Guerguerat, pour disperser un groupe de manifestants sahraouis qui avaient bloqué la circulation pendant trois semaines. Les autorités marocaines n’ont jamais reconnu officiellement les faits.

En réponse à cette action, le Polisario a déclaré la rupture de l’accord de cessez-le-feu signé avec Rabat en 1991.

Sujets associés : Polisario - Sahara Marocain - Guerguerat

Aller plus loin

La Mauritanie augmente les droits de douane, le Maroc réagit

Le ministre des Affaires étrangères mauritanien, Mohamed Salem Ould Marzoug, a déclaré lundi, lors de sa visite à Rabat, que des négociations sont en cours pour trouver une...

Les Mauritaniens victimes de la politique douanière contre le Maroc

Les autorités mauritaniennes ont décidé d’augmenter les droits de douane sur les produits marocains arrivant sur son territoire via le passage frontalier de Guerguerat.

Réouverture du poste-frontière El Guerguerat : les routiers explosent de joie

La réouverture du poste-frontière El Guerguerat fait la joie des professionnels du transport international routier (TIR) marocains et étrangers. Ceux-ci s’y étaient retrouvés...

La réouverture du poste-frontière El Guerguerat effective

La reprise du trafic routier entre le Maroc et la Mauritanie, à travers le poste-frontière d’El Guerguerat est effective depuis ce samedi 14 novembre. De quoi réjouir les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Josep Borrell « indésirable » à Rabat

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a annulé une réunion prévue en septembre à Rabat avec le haut représentant de l’Union européenne (UE) pour la politique étrangère, Josep Borrell, la jugeant « inappropriée » après la récente...

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.