La réouverture du poste-frontière El Guerguerat effective

15 novembre 2020 - 15h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

La reprise du trafic routier entre le Maroc et la Mauritanie, à travers le poste-frontière d’El Guerguerat est effective depuis ce samedi 14 novembre. De quoi réjouir les routiers marocains et mauritaniens qui ont tant souffert de la fermeture de ce passage.

Le trafic routier entre le Maroc et la Mauritanie, à travers le poste-frontière El Guerguerat, a repris samedi après-midi dans les deux sens, rapporte la MAP.

Des dizaines de camions de transport de marchandises qui se dirigeaient vers la Mauritanie et d’autres pays africains mais s’étaient retrouvés bloqués depuis trois semaines à cause des agissements des milices du Polisario ont pu traverser les frontières marocaine et mauritanienne.

Cette réouverture des frontières fait suite à l’opération militaire menée par les Forces armées royales. Sur instructions du roi Mohammed VI, celles-ci ont installé, vendredi, un cordon de sécurité dans la zone tampon pour assurer et sécuriser le flux des biens et des personnes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Polisario - Mauritanie - Routier - Trafic - Guerguerat

Aller plus loin

Le Polisario menace le Maroc et charge l’ONU

"M. Lahbib, membre du Polisario, également ministre saharoui" de la Défense accuse le Maroc de vouloir déstabiliser la région de Guerguerat et menace de violer l’accord du...

Le Polisario dénonce le Maroc auprès de l’ONU

Suite à l’opération militaire lancée par le Maroc dans la zone-tampon de Guerguerat, Ibrahim Ghali, secrétaire général écrit au secrétaire général de l’ONU et au Conseil de...

Bloqués à la frontière mauritanienne, des routiers marocains crient leur détresse

Ils sont environ 200 routiers marocains à se retrouver bloqués au passage frontalier Guerguerat, entre la Mauritanie et le Sahara. Désespérés, ils appellent les autorités...

Le Maroc intervient militairement pour stopper le Polisario

Excédé par les provocations des milices du Polisario dans la zone tampon de Guergarate au Sahara, le Maroc prépare sa riposte.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Le projet TGV Kénitra-Marrakech avance à grands pas

L’Office national des Chemins de fer (ONCF) s’active pour la réalisation du projet de construction de la ligne ferroviaire à grande vitesse reliant Kénitra à Marrakech. Il vient de débloquer environ 695 millions de dirhams.

Voici les projets d’autoroutes en cours au Maroc

Le Maroc met en œuvre des projets d’autoroutes et de route d’envergure. Certains affichent un taux de réalisation de 100 %, tandis que d’autres avancent à grands pas.

Maroc : les auteurs d’infractions routières plus durement sanctionnés

Au Maroc, certaines infractions routières seront plus sévèrement punies. Tel est le vœu de la Gendarmerie royale qui mise sur la correction de certaines lacunes judiciaires.

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Autoroute Tanger Med, attention danger !

Les usagers de la route réclament la sécurisation de l’autoroute menant au port de Tanger Med où de nombreux cas d’accident continuent d’être enregistrés.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).