Pour la France, le Maroc est le seul pays sans risques en Afrique

15 mai 2019 - 08h00 - France - Ecrit par : K.B

Lors de la mise à jour des « conseils aux voyageurs », le Maroc a été qualifié par le ministère français des Affaires étrangères d’unique pays sans risques pour les touristes français, en Afrique.

Quatre couleurs distinguent les pays du monde dans cette évaluation du niveau de risques encourus par les touristes. Rouge signifie « formellement interdit », orange « déconseillé sauf raison impérative », jaune « vigilance renforcée », et enfin vert pour « vigilance normale ».

Placé au niveau vert, le Maroc est considéré comme sauf et sans risques pour les touristes, parallèlement avec les États-Unis, le Canada, l’Australie, l’Argentine, le Japon et les pays européens.

Par contre, la majorité des pays africains ont été classés sous la rubrique « vigilance renforcée », à l’exception de l’Algérie où on retrouve les trois niveaux affichés sur l’ensemble du territoire, jaune, orange et rouge.

Le Quai d’Orsay tient toutefois à rappeler qu’en décembre dernier, deux touristes scandinaves avaient été tuées dans la région d’Imlil. « Le 17 décembre 2018, deux touristes européennes ont été assassinées dans une zone isolée de montagne, dans le haut Atlas. Les autorités marocaines ont indiqué que les suspects appartenaient à un groupe terroriste », lit-on.

Le Royaume reste donc sûr mais il faut, pour les touristes français se rendant sur place, « observer une certaine vigilance dans les lieux publics ou de rassemblement et d’éviter de se déplacer seul dans des lieux isolés ou reculés. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Tourisme - Terrorisme

Ces articles devraient vous intéresser :

Embellie du tourisme marocain grâce aux MRE

Au Maroc, le tourisme a connu une forte embellie en juin et juillet grâce notamment à l’afflux des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Mais la sortie de crise n’est pas pour demain.

Maroc : les aéroports seront tous modernisés

Le Maroc envisage de mener prochainement une étude sur le développement de ses aéroports à l’horizon 2045. Un appel d’offres international a été récemment lancé à cet effet.

Le tourisme marocain à la reconquête du marché britannique

Le Maroc veut reconquérir le marché britannique. Dans ce sens, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) a signé des accords avec les compagnies aériennes telles que Ryanair et Easyjet. Objectif  : retrouver les chiffres d’avant-Covid.

Touristes au Maroc : les chiffres d’une année record

Quelque 13,2 millions de personnes ont visité le Maroc durant les onze premiers mois de 2023, battant le record absolu de 12,9 millions de touristes de toute l’année de 2019, selon le ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et...

Tourisme : Le Maroc, victime de son succès... et d’AirBnB

Les recettes touristiques du Maroc poursuivent leur tendance à la baisse. Après une chute de 905 millions de dirhams (−10,5 %) en janvier, elles ont dégringolé de 1,06 milliard de dirhams (−6,7 %) à fin février. Pendant ce temps, les arrivées...

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...

Les couples non-mariés pourraient partager une chambre d’hôtel au Maroc

Au Maroc, le ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire a engagé des concertations avec les ministères de l’Intérieur et de la Justice, en vue de la levée de l’interdiction pour les couples non-mariés de partager la...

Le Maroc mise sur le tourisme interne

L’office national marocain du tourisme (ONMT) a lancé le week-end dernier, une campagne multi-support visant à booster le tourisme intérieur.

Au Maroc, le marché opaque des locations saisonnières

Dans le secteur de la location saisonnière, les agences de voyages opérant au Maroc font face à une « concurrence illégale » des courtiers qui tirent grand profit de l’activité à leur détriment. Des voix s’élèvent pour appeler à l’assainissement du...

Ambitieux, le Maroc vise 26 millions de touristes en 2030

La ministre du Tourisme Fatim-Zahra Ammor a procédé au lancement des travaux de la nouvelle feuille de route du secteur avec la Confédération Nationale du Tourisme et ses principales associations et fédérations membres.