Maroc : titulaires d’un permis de conduire, ceci vous concerne

18 septembre 2020 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les renouvellements du permis de conduire et du certificat d’immatriculation ne doivent plus désormais dépasser trois mois après expiration.

C’est une annonce du ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau conformément aux dispositions réglementaires qui fixent la durée de validité desdits supports à 10 ans et aux dispositions des articles 38 et 58 de la loi 116-14 modifiant et complétant la loi 52-05 portant code de la route.

Les supports de permis de conduire et les certificats d’immatriculation délivrés avant le 1ᵉʳ octobre 2010, date d’entrée en vigueur du code de la route, en ce qui les concerne compléteront les dix ans le 20 septembre 2020. Ils resteront dès lors valables jusqu’au 31 décembre 2020. Il faut souligner qu’environ 910 000 documents de permis de conduire et de certificats d’immatriculation sont à renouveler à partir du 1ᵉʳ octobre 2020.

Afin de respecter les consignes de sécurité sanitaire, dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus, les personnes concernées doivent soumettre leur demande de renouvellement par le portail électronique «  Narsa Khadamat  ». Ils doivent commencer à soumettre leur demande à partir du lundi 5 octobre 2020. Suite à cela, le reçu d’inscription inhérent à cette opération doit être téléchargé et envoyé avec les documents requis par voie postale, selon les recommandations du centre d’immatriculation des véhicules de leur lieu de résidence.

Sujets associés : Transports - Ministère de l’Equipement et du Transport

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : conduire un triporteur sans permis est puni par la loi

L’Agence nationale de la sécurité routière (Narsa) informe les Marocains que la conduite d’un triporteur sans permis est désormais perçue comme une infraction punie par la loi, à...

Maroc : première voiture électrique sans permis à 70 000 dirhams

À partir du mois de juin prochain, le constructeur automobile français, Citroën, prévoit de commercialiser la première voiture électrique au Maroc, au prix de 6 900 euros, soit 70...

Maroc : du nouveau pour les cartes grises et les permis de conduire

Les cartes grises et permis ayant expiré entre le 17 mars et le 15 juin 2020 restent valables jusqu’au 15 juillet, selon l’Agence nationale de la sécurité routière...

France : nouvelle procédure d’échange du permis de conduire marocain

Les personnes détentrices d’un permis marocain ou d’autres nationalités ont la possibilité de l’échanger contre un permis français pour pouvoir continuer à conduire. La demande se...

Nous vous recommandons

Transports

Liaison GNV Nador-Sète : la fermeture du port de Sète , rien qu’une rumeur

L’impact de la crise sanitaire se fait remarquer dans presque tous les secteurs d’activité dont les transports maritimes. Entre les rumeurs de la fermeture du port de Sète et les retards observés sur les liaisons par ferry avec le Maroc, le journal Midi...

Les Français en vacances au Maroc invités à regagner la France

La décision des autorités marocaines de suspendre les vols entre la France et le Maroc à partir du vendredi 26 novembre 2021 à 23h59, a poussé l’Ambassade de France à appeler les Français en vacances dans le pays à regagner leur pays dans les meilleurs...

Maroc : mort programmée du secteur de la location de voitures

Le secteur de la location de voitures sans chauffeur est l’un des plus durement touchés par la crise sanitaire au Maroc. Avec la récente suspension des vols de et vers le royaume, le secteur déjà à l’agonie, court à sa mort...

Fès : nouveaux tarifs pour les petits taxis

A Fès, le tarif des trajets courts en petits taxis est en hausse. Il faut débourser désormais 6 dirhams au lieu de 4 dirhams auparavant.

Port de Sète : pas de rupture des liaisons avec le Maroc

Contrairement aux rumeurs sur sa fermeture, le port de Sète est toujours opérationnel et la liaison avec le Maroc confirmée, selon les autorités portuaires.

Ministère de l’Equipement et du Transport

Le Maroc veut avoir des ports intelligents en 2022

En prévision d’une reprise de l’activité portuaire au Maroc, le ministre de l’Equipement et de l’Eau, Nizar Baraka, a annoncé un vent de modernisation des moyens au cours de l’année 2022.

Les travaux de l’autoroute Nador-Guercif lancés

La Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM), maître d’ouvrage délégué pour la réalisation de l’autoroute Guercif-Nador vient de prendre officiellement en main le projet. La société a signé vendredi à Rabat, avec le ministère de l’Équipement, du...

Le Maroc tient à la mise en place d’un système d’alerte aux tsunamis

Le Maroc est toujours en quête d’un bureau d’étude pour mettre en place un système d’alerte aux tsunamis. Le ministère de l’Équipement et de l’Eau a lancé un deuxième appel d’offre.

Le Maroc et la France intensifient leur coopération portuaire

Le ministre délégué français auprès de la ministre de la Transition écologique était en visite au complexe portuaire Tanger-Med. Jean-Baptiste Djebbari et son homologue marocain Abdelkader Amara ont eu des échanges visant à raffermir la coopération...

Béni Mellal-Khénifra investit dans ses routes

Dans la cadre des programmes de maintenance routière, quelque 341 km de route sont en cours de réhabilitation dans la région de Beni-Mellal-Khénifra, pour un budget de 820 millions de dirhams.