Recherche

Salé : un soupçon d’adultère finit par un crime

© Copyright : DR

2 septembre 2019 - 22h20 - Société

Il n’a pas fallu plus d’un soupçon d’adultère à un brigadier de police pour mettre fin à la vie de sa femme. Furieux, il a tiré trois coups de feu sur elle avec son arme de service, puis s’est rendu au commissariat de police du quartier.

Selon le quotidien Assabah, la tension est montée d’un niveau, dans la nuit du samedi 31 août au dimanche 1er septembre derniers, quand le brigadier avait flairé un parfum d’homme sur son épouse. Déchaîné, il a fini par commettre l’irréparable en tirant sur elle trois coups de feu.

Le lendemain, il s’est rendu de son plein gré au commissariat de police, avouant avoir tué son épouse au domicile conjugal, au quartier Sidi Moussa à Salé.

Le mis en cause a été placé en garde à vue tandis qu’une enquête a été ouverte par le Service provincial de la Police judiciaire, en vue de déterminer les circonstances du crime.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact