Recherche

Maroc : 2020, l’année des privatisations

© Copyright : DR

21 octobre 2019 - 15h40 - Economie

Le gouvernement marocain compte lancer une nouvelle vague de privatisations dès 2020. C’est du moins ce que prévoit le Projet de Loi de finances, déposé sur la table des parlementaires.

Le Maroc a annoncé la couleur à travers la cession d’une part des actions en Bourse de l’Etat à l’opérateur historique des télécommunications, l’été dernier. Cette nouvelle vague de privatisations est consignée dans le Projet de Loi de finances 2020.

Selon le journal Aujourd’hui le Maroc l’annonce du Gouvernement intervient dans un contexte marqué par la hausse des engagements et des dépenses, plus importante que celle des recettes. Pire, le Maroc ne recevra plus les dons du Golfe.

Au nombre des entités à privatiser, il y a, entre autres, La Mamounia de Marrakech et la Centrale de Tahadart. Ces cessions auront l’avantage d’alléger le poids de la dette pour certains établissements publics en situation critique.

Le Gouvernement mise également sur les recettes des privatisations et sur les remboursements des crédits TVA pour tenter de redonner des couleurs à l’économie du pays.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact