Maroc : le prix des gels hydroalcooliques inchangés

21 septembre 2020 - 06h00 - Maroc - Ecrit par : J.K

Les prix des gels hydroalcooliques resteront inchangés durant les six prochains mois dans le Royaume. C’est une décision du ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration, après consultation du Conseil de la concurrence.

La décision, publiée au dernier Bulletin officiel est en vigueur depuis le 16 septembre 2020, après les six premiers mois recommandés par le Conseil de la concurrence le 16 mars dernier. Cette prorogation de six mois, est en référence à la recrudescence de la crise épidémiologique dans plusieurs villes du Royaume.

Elle vient marquer un frein à tout élan de spéculation et rendre le produit accessible et à coût raisonnable à l’ensemble des Marocains.

Ainsi, durant cette période, les prix des gels hydroalcooliques, chez les grossistes comme chez les détaillants, sont plafonnés à 15 dirhams pour un flacon de 50 ml et moins, soit 300 dirhams pour un litre.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Prix - Distribution

Aller plus loin

Convid-19 : la pénurie des masques et de gels hydroalcooliques déclenche l’ire des pharmaciens

Le Conseil régional des pharmaciens d’officine du Sud, a saisi le parquet. Dans sa requête, il sollicite l’ouverture, par la justice, d’une enquête judiciaire sur la pénurie des...

Maroc : les prix des masques sanitaires et les gels hydroalcooliques réglementés

Le gouvernement a décidé de réglementer les prix des masques sanitaires et des gels hydroalcooliques. Une mesure censée mettre fin à la spéculation.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : vers une hausse des taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques

Le Maroc entend augmenter les taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques. Une décision motivée, dit-on, par le souci de préserver la santé des consommateurs, notamment les jeunes Marocains.

Malade, Aïcha Mahmah expulsée par une clinique

Grâce à l’intervention du ministère de la Culture, de la Jeunesse et de la Communication, l’actrice marocaine Aïcha Mahmah a été admise à l’hôpital mardi pour recevoir un traitement et subir une opération.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Le Maroc ouvre ses portes aux médecins étrangers

Des médecins étrangers pourront bientôt exercer au Maroc. C’est ce que vient de confirmer le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Tatouage au henné : attention danger

La fin du Ramadan et la période de l’Aïd, pour les jeunes filles, une période propice pour mettre du henné sur les mains. Si certaines mères acceptent que leurs filles appliquent le henné, d’autres préfèrent se passer de cette pratique pour préserver...

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...