Recherche

Le Maroc produira beaucoup moins d’olives cette année

© Copyright : DR

8 décembre 2019 - 21h00 - Economie

La campagne 2019-2020 de l’olive pourrait atteindre une production de 1,4 million de tonnes, contre près de 2 millions de tonnes, l’année dernière.

D’après la Fédération interprofessionnelle marocaine de l’olive (Interprolive), la saison 2019-2020 sera moins performante que la précédente. Les opérateurs annoncent une saison moyenne, avec des disparités selon les régions et selon le type d’olives. La production a augmenté dans certaines régions en comparaison avec l’année écoulée qui est jugée exceptionnelle, écrit Médias24.

Selon le président de l’interprolive, Rachid Benali, cette campagne peut être « considérée comme moyenne par rapport à une année normale et non pas par rapport à l’année dernière ».

Il poursuit en indiquant qu’il existe même des différences de rendement dans une même région selon les plantations. A l’en croire, les olives « étrangères » ont donné un meilleur rendement que les variétés purement marocaines"

A titre d’exemple, le président soutient qu’une région comme l’Oriental, tout comme d’autres, a vu sa production augmenter très sensiblement par rapport à la campagne écoulée, alors que d’autres ont vu la leur chuter de 40% et même plus. Dans sa démonstration, le spécialiste a donné aussi l’exemple de la région Fès-Saiss où les variétés marocaines ont donné une faible production alors que celles dites étrangères ont été plus productives.

Justifiant ses propos, le président précise que ces disparités viennent du fait que les variétés d’olives ont des cycles de production différents. Il ajoute par ailleurs qu’elles réagissent aussi différemment aux changements climatiques et demandent des technicités d’entretien diverses, sans oublier les périodes de maturité qui ne sont pas les mêmes partout.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact