Quid de la subvention des produits de première nécessité en 2021 ?

29 octobre 2020 - 20h30 - Economie - Ecrit par : K.B

En attendant la mise en place du registre social unifié en 2022, le gouvernement marocain va continuer de subventionner les produits de première nécessité dont le gaz butane liquéfié. Une enveloppe de 12,5 milliards de dirhams a été allouée en 2021 à la caisse de compensation.

L’Exécutif, qui s’était engagé en 2017 à soutenir les catégories sociales démunies et vulnérables, ne veut pas renoncer à cette promesse. Aussi "inévitable" soit-elle, la réforme de la caisse de compensation ne saura se faire sans l’activation du registre social unifié.

Sur la base des tendances du marché international, la PLF2021 a prévu 12,5 milliards de dirhams pour subventionner les prix du sucre, la farine nationale et le gaz butane, qui s’accapare à lui seul 80 % du budget.

Mis en place par l’État pour faire face à la problématique de ciblage des ménages à faible revenu, Le registre social unifié est un dispositif universel permettant de rationaliser les dépenses à travers une répartition équitable des aides sociales.

En 2018, le ministre délégué auprès du premier ministre, Noureddine Boutayeb, avait affirmé que l’État n’était pas en mesure de "savoir quels ménages reçoivent quels services, d’orienter le soutien vers les ménages les plus nécessiteux, de profiter des synergies qui pourraient être créées entre les programmes et d’éliminer les doublons et les fraudes".

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Consommation - Inflation - Gouvernement marocain - Loi de finances (PLF 2024 Maroc)

Aller plus loin

Caisse de compensation : hausse de la charge globale à plus de 5 MMDH à fin avril

La charge globale de compensation au titre des subventions à la consommation s’est établie à près de 5,07 milliards de dirhams (MMDH) au titre des quatre premiers mois de 2020,...

Maroc : la Caisse de compensation a coûté moins cher

La charge globale de compensation au titre des subventions à la consommation s’est élevée à 5,6 milliards de dirhams (MMDH) au cours des cinq premiers mois de 2020, selon le...

Hausse des prix des denrées : les marges bénéficiaires des commerçants pointées du doigt

Riz, thé, huile de table, lait, café et pain à base de blé dur… la liste des produits dont les prix sont en hausse est très longue. Une situation qui serait imputable à...

Gaz butane : le Maroc dispose d’un stock de 40 jours

Le stock du Maroc en butane est assez suffisant pour couvrir le besoin national, avec une autonomie de 40 jours.

Ces articles devraient vous intéresser :

Ces plantes qui empoisonnent les Marocains

L’intoxication par les plantes et les produits de pharmacopée traditionnelle prend des proportions alarmantes au Maroc. Le Centre antipoison du Maroc (CAPM) alerte sur ce problème de santé publique méconnu du grand public.

Maroc : Le secteur de la franchise en danger de mort

La fermeture en série des franchises dans les grandes villes du Maroc inquiète Mohamed el Fane, le président de la Fédération marocaine de la franchise (FMF). Il appelle l’État à soutenir ce secteur qui se meurt.

Remaniement ministériel au Maroc : les noms qui circulent

Un remaniement ministériel s’annonce imminent. Qui sont ceux qui ne feront plus partie de l’équipe d’Aziz Akhannouch ou garderont leurs portefeuilles ?

Maroc : quand le thermomètre monte, la consommation électrique s’envole

La consommation électrique au Maroc a atteint un niveau record, s’établissant à 7 310 mégawatts, selon le ministère de la Transition énergétique et du développement durable.

Maroc : à quand la hausse du prix des bouteilles de gaz ?

Alors que l’idée d’une augmentation progressive du prix des bouteilles de gaz butane au Maroc agite les esprits, le gouvernement se veut rassurant, mais reste assez vague.

Maroc : bonne nouvelle pour les salariés

Le projet de décret concernant une révision du salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et du salaire minimum agricole garantie (SMAG) a été validé par le conseil de gouvernement.

Location au Maroc : une hausse générale des prix

Une montée générale des prix des loyers a été observée au Maroc, que ce soit pour les appartements ou les villas et ce dans la plupart des villes. Voyons ça en détail.

Immobilier au Maroc : où en est l’aide directe aux primo-accédants ?

Alors que c’était annoncé pour décembre, puis pour janvier 2023, le décret fixant le montant et les modalités d’attribution de l’aide financière directe aux primo-accédants au logement accuse du retard. Cette aide était initialement annoncée dans la...

Maroc : la réforme des retraites divise

La réforme des retraites donne du fil à retordre à l’Exécutif marocain. De leur côté, les syndicats s’inquiètent de sa mise œuvre dans un contexte économique marqué par l’inflation, exprimant des craintes quant à l’avenir des retraités.

Maroc : allègement des mesures fiscales pour 2023

Le gouvernement marocain a décidé d’alléger une série de mesures fiscales consignées dans le projet de loi de finances 2023 qui fera l’objet d’examen et de vote à la Chambre des conseillers dès ce lundi 5 décembre 2022.