Maroc : voici la répartition des radars routiers dans les villes et provinces

4 janvier 2022 - 11h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

Depuis le mois de décembre, le ministère des Transports a procédé à l’identification du nombre de radars de vitesse à travers le Maroc, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des agglomérations.

Cette décision signée du ministre du Transport, Mohamed Abdeljalil, a été publiée au journal officiel.

Dans le détail, c’est Casablanca qui sera dotée du plus grand nombre de radars routiers. 41 sites d’installation de radars automatiques en milieu urbain ont été identifiés, indique le document.

Dans les autres villes, le ministre a prévu d’installer 12 dans la préfecture de Rabat, 9 dans la préfecture de Salé, 8 dans la préfecture de Skhirat-Temara, 14 dans la préfecture de Kénitra, deux sites dans la province de Khemisset et Larache, trois sites dans la province de Tétouan, 14 dans la préfecture de Tanger-Asilah, 11 dans la préfecture de Fès, 9 dans la préfecture de Meknès, 8 dans la préfecture d’Oujda-Angad, 6 dans la province de Nador, et deux dans la préfecture de Mohammedia.

A lire  : Maroc : 522 nouveaux radars mis en service en 2022

S’agissant des compteurs de vitesse, en milieu urbain, la décision répertorie quatre sites pour l’installation de nouveau dispositifs dans la province de Settat, 6 dans la province d’El Jadida, deux sites dans la province de Khouribga, 6 dans la province de Safi, 18 sites dans la préfecture de Marrakech, et un site dans les préfectures d’Errachidia, Ouarzazate, Taroudant et Tiznit.

Dans les provinces, 5 sites ont été identifiés à Agadir-Ida-Ou-Tanane, deux sites dans la province Guelmim, un site dans la province de Tan-Tan et 3 sites dans la province de Dakhla-Oued Eddahab, fait savoir le document, précisant que ces nouveaux appareils d’origine américaine, acquis par le Maroc, permettront de surveiller la vitesse des véhicules sur les routes nationales et dans les villes, vu le nombre élevé d’accidents enregistrés ces dernières années, et des victimes qui en résultent.

Pour rappel, le ministère de l’Équipement a annoncé qu’un total de 140 radars mobiles et plus de 140 radars fixes ont été mis à la disposition des services de la Sûreté nationale et de la Gendarmerie royale.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Accident - Ministère de l’Equipement et du Transport - Radars Maroc

Aller plus loin

280 nouveaux radars sur les routes marocaines

140 radars mobiles et 140 radars fixes ont été mis à la disposition des agents de contrôle routier de la Sûreté nationale et de la Gendarmerie royale en 2020. Ces radars mobiles...

Maroc : de nouveaux radars automatiques opérationnels sur les routes

Les radars « nouvelle génération » annoncés par le ministère des Transports sont déjà opérationnels dans de nombreuses villes marocaines, prêts à verbaliser une panoplie...

Le Maroc veut acquérir des radars portables de contrôle de la vitesse

Le Maroc reste collé à son objectif, celui de réduire les accidents de la route de 50 % d’ici 2026. Dans ce sens, le royaume a décidé d’acquérir des radars portables de contrôle...

Des radars « nouvelle génération » sur les routes marocaines

Le gouvernement marocain a déployé des centaines de radars dans différentes régions du royaume, afin de lutter plus efficacement contre l’insécurité routière et développer des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : 40 milliards de dollars pour changer le visage du transport

Le Maroc s’apprête à mettre en œuvre la vision stratégique lancée par le roi Mohammed VI, afin de « placer le pays sur la voie d’un développement économique et social durable et global ».

Trafic aérien : le Maroc met le paquet pour le Mondial 2030

Le Maroc s’active pour améliorer la qualité des services de transport aérien et renforcer la connectivité aérienne, dans la perspective de la Coupe du monde 2030 qu’il coorganisera avec l’Espagne et le Portugal.

Maroc : à peine arrivé, Ryanair fait déjà polémique

Le ministère du Tourisme et celui du Transport et de la logistique ont tenu à faire une mise au point concernant le supposé soutien financier octroyé à Ryanair pour opérer des vols intérieurs au Maroc, la concurrence déloyale à Royal Air Maroc et le...

Autoroutes du Maroc : les projets votés pour 2024

Le budget d’Autoroutes du Maroc a été voté lors du conseil d’Administration qui s’est réuni sous la présidence de Monsieur Nizar BARAKA, Ministre de l’Equipement et de l’Eau, en date du 19 décembre 2023. En voici les conclusions :

Maroc : 1300 km de nouvelles lignes TGV

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Adeljalil, a présenté mardi à la Chambre des conseillers, le point des actions menées par l’Office national des chemins de fer (ONCF) en vue de renforcer et de moderniser le transport ferroviaire...

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.

Le Maroc vend ses navires aux enchères

Quelque 18 bateaux appartenant à la société de dragage Drapor qui s’est retrouvée en situation de liquidation judiciaire, sont actuellement mis en vente aux enchères dans les ports marocains, a annoncé Nizar Baraka, le ministre de l’Équipement et de...

Réseau ferroviaire : le Maroc n’a pas les moyens de ses ambitions

Le ministère du Transport et de la Logistique n’est pas en mesure de financer l’extension du réseau de ligne ferroviaire reliant 43 villes marocaines. Vers l’abandon d’un projet devant promouvoir l’équité territoriale en ce qui concerne les chemins de...

Opération Marhaba 2023 : des billets moins chers pour les MRE ?

Considérant le coût élevé des billets de bateau, le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a demandé au gouvernement de prendre des mesures pour faciliter l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de...

Maroc : les autoroutes en chantier et les autoroutes à l’étude

Le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka, a annoncé une série de projets d’infrastructure visant à renforcer le réseau autoroutier national au Maroc. Ces projets devraient contribuer à améliorer la mobilité dans différentes régions du...