Recherche

Maroc : Radisson veut construire dix nouveaux hôtels d’ici 2025

© Copyright : DR

14 octobre 2020 - 10h00 - Economie

Le groupe Radisson Hôtel qui est déjà présent dans deux villes marocaines à savoir Casablanca et Marrakech, envisage de construire de nouvelles infrastructures hôtelières dans le royaume. Son Directeur régional Afrique, Frédéric Feijs, a livré plus de précisions sur ce projet.

Malgré la situation de crise sanitaire, Frédéric Feijs rassure de la bonne santé des activités au sein des hôtels Radisson au Maroc. Pour preuve, suite au déconfinement, les deux établissements ont repris leurs activités et accueillent aujourd’hui leurs clients dans des conditions de sécurité optimale. «  Notre priorité en cette période est en effet d’assurer à nos hôtes, ainsi qu’à nos équipes et partenaires, un dispositif de sûreté et de sécurité aux normes internationales  », fait-il savoir dans une interview accord aux Inspirations Éco.

Pour cela, le groupe a mis en place un dispositif global permettant de répondre à l’urgence sanitaire dénommé "Radisson Hotels Safety Protocol", qui se veut un programme de procédures de propreté et de désinfection en profondeur des hôtels. En partenariat avec SGS, la première société mondiale d’inspection, de vérification, d’essai et de certification, le groupe Radisson a élaboré et entériné des protocoles améliorés qui ont été adaptés en fonction des exigences et recommandations locales, dans «  le but de garantir la tranquillité d’esprit à nos clients  », affirme-t-il.

Pour s’adapter à la crise sanitaire qui n’a épargné aucun secteur, «  nous nous sommes appuyés sur nos fondamentaux en faisant de la responsabilité d’entreprise un axe fort de notre action et de notre principale préoccupation, la santé de nos clients et parties prenantes  », fait remarquer le Directeur régional Afrique du groupe Radisson.

En dépit de son choix d’étendre sa présence et ses opérations à l’Afrique subsaharienne, le groupe hôtelier concentrera également d’importantes ressources en Afrique du Nord. «  La proximité de l’Afrique du Nord et de l’Europe est en effet l’un des principaux moteurs de la demande touristique, et nous pensons qu’une fois la pandémie passée, la reprise sera soutenue par les ressortissants de la région vivant à l’étranger et revenant voir leurs familles  », soutient Frédéric Feijs, ajoutant que «  la pertinence de nos marques et de nos racines en Europe, ainsi que la position de leader de Radisson Blu en tant que plus grande marque haut de gamme, démontrent les synergies croisées que nous sommes en mesure de traduire sur les deux continents  ».

Au Maroc notamment, malgré la situation économique difficile que traverse le monde actuellement, le groupe Radisson a opté pour le maintien de ses investissements. C’est ainsi qu’il envisage d’accélérer son développement avec l’objectif d’ouvrir dix nouveaux hôtels d’ici 2025 dans les principales villes du royaume dont entre autres, Rabat et Tanger. En maintenant ces projets de croissance dans le royaume, le groupe hôtelier Radisson vise à poursuivre ainsi son rôle en faisant de l’emploi et de la promotion de la destination Maroc sa priorité numéro un, conclut Frédéric Feijs, interviewé par Les Inspirations Éco.

Mots clés: Casablanca , Marrakech , Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Hôtellerie

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact