La politique migratoire en Afrique du Nord intéresse les chercheurs

10 octobre 2020 - 00h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

La politique migratoire des pays d’Afrique du Nord était au centre des discussions lors d’un webinaire mercredi dernier. Les travaux d’une étude menée par un groupe de chercheurs et de spécialistes ont retenu l’attention des participants à cette discussion.

La rencontre virtuelle organisée à l’initiative du «  Policy Center For The New South  », a pour thème, «  Le rôle de l’Afrique du Nord dans les relations géographiques entre l’Europe et l’Afrique : Focus sur la migration et mobilité  ». La chercheuse en relations internationales au «  Policy Center for the New South  », Amal El Ouassif, intervenant lors du webinaire, a mis en relief le rôle du Maroc en tant que passage entre l’Afrique subsaharienne et l’Union européenne (UE), tout en soulignant les bonnes relations entre les deux parties.

«  La question de la migration est une problématique majeure pour tous les pays nord-africains  », et la crise sanitaire actuelle accentue la gravité de la question, a affirmé la chercheuse. Elle a par ailleurs abordé la réussite du modèle marocain dans la gestion de la migration, notamment la régularisation de la situation de plusieurs migrants subsahariens au Maroc. Sans oublier de relever la nécessité d’élaborer une vision Afrique-Afrique dans la gestion de la migration.

Le professeur à l’Université de Sousse (Tunisie) et président du centre de Tunis pour la migration et l’asile, Hassen Boubakri a quant à lui, mis l’accent sur le fait que l’Afrique du Nord se situe entre deux voisinages stratégiques d’où la nécessité de mettre en place une bonne gouvernance de gestion. De plus, l’Afrique du Nord renferme d’importants potentiels, pour développer une politique migratoire pouvant répondre à ses intérêts a-t-il ajouté.

La directrice de la recherche des partenariats et des événements au «  Policy Center for the new south  », Bouchra Rahmouni de son côté, a affirmé que la migration a des opportunités profitables à toutes les parties prenantes. La question de migration doit être donc reconsidérée comme atout non négligeable en cette période de pandémie.

Il faut noter que le webinaire a analysé diverses thématiques dont la coopération entre l’Afrique et l’Europe, le rôle leader du Maroc à l’échelle africaine, pour ne citer que celles-là. Lancé en 2014 à Rabat, avec plus de 40 chercheurs associés du Sud et du Nord, le «  Policy Center for the New South  », offre une perspective du Sud en ce qui concerne les enjeux des pays en développement, rapporte La Map.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Union européenne - Rabat - Immigration - Afrique

Aller plus loin

Plus de 112 000 étrangers naturalisés français en 2019

Le nombre d’étrangers naturalisés en France a augmenté en 2019. Plus de 112 000 étrangers sont devenus Français, dont 27 000 naturalisés suite à un mariage avec un...

Probable réouverture des frontières extérieures de l’UE aux Marocains début juillet

L’Union européenne pourrait rouvrir ses frontières intérieures le 15 juin, et ses frontières extérieures à certains pays hors-UE comme le Maroc début juillet. C’est du moins ce...

Maroc : l’UE mobilise 101,7 M€ pour la lutte contre l’immigration clandestine

Le Maroc vient de bénéficier d’un soutien financier de 101,7 millions d’euros de la part de l’Union européenne pour intensifier sa lutte contre l’immigration clandestine et le...

Nord du Maroc : la porte de l’Europe se ferme au nez des migrants

Le dispositif de sécurité mis en place par l’Europe et le Maroc pour traquer les migrants porte ses fruits. Ceux qui espèrent rallier l’Europe depuis le Maroc, préfèrent...

Ces articles devraient vous intéresser :

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains, faisant observer que l’Union européenne (UE) tire davantage profit de...

Le Maroc veut exporter de l’hydrogène vert vers l’UE d’ici 2050

Le Maroc veut continuer à produire davantage de l’hydrogène vert pour poursuivre sa transition énergétique et devenir à terme un grand exportateur du combustible vers l’UE.

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Parlement européen : le Maroc aurait offert des séjours à la Mamounia

La députée socialiste Marie Arena et l’ex-eurodéputé italien Antonio Panzeri, visés dans le scandale au parlement européen, auraient bénéficié en 2015 d’un séjour de luxe à l’hôtel La Mamounia de Marrakech, tous frais payés par les autorités marocaines.

Blanchiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise de l’Europe

La Commission européenne vient d’annoncer le retrait du Maroc de la liste grise de l’Union européenne des pays sous surveillance en matière de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme. Cette décision fait suite à l’évaluation effectuée...

L’Union Européenne brise le tabou des droits humains au Maroc

Le Parlement Européen tiendra la semaine prochaine une séance plénière pour discuter des droits humains au Maroc, une première en 25 ans. Cette décision a été prise suite au scandale de corruption « MoroccoGate » qui a touché l’institution européenne,...

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...