Recherche

Maroc : les hôtels prêts à accueillir les touristes étrangers

© Copyright : DR

22 octobre 2020 - 15h00 - Economie

Le Maroc veut relancer son tourisme. En attendant la réouverture des frontières aériennes, les hôtels, espaces publics, plages et lignes aériennes de certaines villes, dont notamment Marrakech s’ouvrent progressivement au public.

Il est désormais plus facile de se rendre au Maroc. Dans la ville ocre, le tourisme se relance après plusieurs mois d’hibernation, rapporte Le Figaro. Alors que Casablanca, épicentre du coronavirus, reste encore confinée en raison de la recrudescence des nouvelles contaminations, la vie reprend son cours normal à Marrakech. En témoigne la réouverture de ses complexes hôteliers à savoir la Mamounia et ses restaurants ainsi que son « Salon de thé par Pierre Hermé », le Royal Mansour, l’Oberoi Marrakech, le Palais Ronsard ou l’Amanjena…

Au total, près d’une centaine d’hôtels ont rouvert leurs portes. Ils proposent à la clientèle des tarifs intéressants y compris pour des journées piscine. A ces hôtels s’ajoutent plusieurs riads qui accueillent désormais le public dans le respect des engagements sanitaires à savoir le port du masque, la distanciation et le lavage des mains.

Pour accélérer la relance du tourisme, le gouvernement a assoupli les conditions d’entrée sur son territoire. En attendant la réouverture des frontières aériennes, des vols spéciaux ont été autorisés et les touristes étrangers peuvent désormais faire leur retour dans le royaume à condition de présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures, une réservation confirmée dans un établissement hôtelier et touristique classé (riads compris) ou une invitation d’une entreprise marocaine. A ces formalités s’ajoutent la présentation d’une fiche sanitaire dûment remplie.

Cette mesure a permis l’arrivée de 150 touristes à Marrakech, le 10 octobre dernier et qui ont été logés au Club Med Marrakech la Palmeraie. Plus d’une dizaine de compagnies assurent ces vols spéciaux au départ des villes européennes vers Marrakech et Agadir. Les compagnies aériennes low-cost Transavia et Ryanair ont programmé une série de liaisons au départ de Paris-Orly, Lyon, Nantes et Montpellier vers Marrakech, Agadir, Casablanca et Oujda. Les compagnies aériennes nationales, Royal Air Maroc et Air Arabia assurent régulièrement de nombreuses liaisons au départ de Paris et la province vers Marrakech, Agadir, Rabat et Casablanca. Quant à Air France, elle a prévu plus d’une dizaine de vols par semaine au départ de Paris-CDG pour Casablanca, 10 à 14 vols pour Rabat et 8 à 10 pour Marrakech en novembre et décembre.

Dans les lieux publics et en voiture, le port du masque est obligatoire et son absence est passible d’amende (30 euros).En attendant l’autorisation officielle des déplacements entre les villes, certains lieux publics, autrefois animés et devenus déserts en raison de la crise sanitaire peinent à retrouver leur effervescence habituelle.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Destination , Tourisme

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact