Recherche

Maroc : risque de pénurie de gaz au mois de Ramadan

© Copyright : DR

9 avril 2019 - 15h20 - Economie

Bras de fer ou langage de sourds entre les distributeurs de gaz et le ministère des affaires générales et de la gouvernance. En tout cas, c’est ce qui ressort des dernières tractations entre les deux parties.

Les consommateurs marocains risquent d’être privés de gaz butane pendant le mois de Ramadan, suite aux récentes déclarations des professionnels du secteur quant à une éventuelle menace de grève, afin d’inciter le gouvernement à répondre à leurs revendications.

Dans son édition d’aujourd’hui, le quotidien Assabah indique que la grève des professionnels était prévue pour le mois de janvier, et que celle-ci avait été reportée dans l’espoir de recevoir, de la part du ministre Lahcen Daoudi, des échos favorables à leurs revendications, relatives aux taxes et nouvelles formulations de factures imposées par la Loi de Finances 2019.

Affirmant que la plupart des revendications des distributeurs ont été satisfaites, le ministre des affaires générales et de la gouvernance estime, toutefois, que les professionnels ont exprimé leur revendication relative à la Loi de Finances, de façon tardive, et promet de répondre à leur requête lors de prochaine Loi de Finances, en concertation avec le ministère de l’Economie et des Finances.

Les professionnels s’estiment lésés par les dispositions de la nouvelle Loi de Finances, qui a réduit leur marge bénéficiaire, et d’avoir abandonné l’idée de la grève au mois de janvier pour éviter de perturber le marché.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact