Recherche

Maroc : ils prennent à partie leurs employeurs afin de bénéficier d’une indemnité sans travailler

© Copyright : DR

5 mai 2020 - 19h00 - Economie - Par: S.A

Des employés ont exigé de leurs employeurs de les mettre au chômage technique afin de bénéficier de l’indemnité de 2 000 dirhams accordée à une catégorie de salariés à travers le Fonds spécial de gestion du covid-19.

Certains salariés ont fait feu de tout bois pour s’inscrire sur la liste des salariés éligibles à l’indemnité de 2 000 dirhams par mois accordée par le Fonds spécial de gestion du covid-19 sur une période de trois mois, rapporte Assabah. Ces salariés ont fait l’option de rester chez eux pour percevoir cette indemnité au lieu de travailler huit heures par jour pendant un mois.

Lors de son intervention au parlement, le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a laissé entendre que des chefs d’entreprise ont été pris à partie par leurs employés qui leur ont signifié qu’ils n’avaient rien à perdre, après tout, puisque c’est l’État qui paie, précise la même source. C’est d’ailleurs ce qui expliquerait le fait que le nombre des salariés bénéficiaires de cette indemnité ait atteint 800 000 employés pour 131 000 sociétés.

Mots clés: Chômage , Emploi , Abdelouafi Laftit , Ministère de l’Intérieur Maroc

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact