Recherche

Maroc : plus de 900 000 salariés au chômage, fraude à grande échelle ?

© Copyright : DR

6 mai 2020 - 13h30 - Economie - Par: G.A

Le nombre des déclarations d’arrêt de travail inscrites sur le portail de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) est largement supérieur au nombre enregistré en mars. Une situation qui laisse planer l’ombre d’une fraude, malgré le durcissement des critères d’éligibilité au Fonds spécial anti-covid-19.

Les chiffres communiqués lundi, par le ministre du Travail lors de la séance des questions orales à la Chambre des représentants, font état de 900 000 salariés, issus de plus de 134 000 entreprises. Ils ont déposé leurs candidatures pour bénéficier de l’indemnité forfaitaire de 2 000 dirhams, au titre du mois d’avril. Selon le ministère, « ce nombre reste provisoire puisque ces déclarations feront l’objet d’une vérification en vue de s’assurer du respect des nouveaux critères d’éligibilité imposés par le Comité de veille économique ».

Le ministère du Travail indique qu’au titre du mois de mars, l’opération d’indemnisation faisait état d’un bilan de « 808 199 salariés en arrêt de travail, sur un total de 2,6 millions. Deux entreprises sur trois ont dû recourir au soutien du fonds spécial, sur un total de 216 000 entreprises affiliées à la CNSS. De même, 61 % ont été directement touchées par la crise du covid-19, soit un total de 131 955 unités productives », précise la même source.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Chômage , CNSS , Fraude , Ministère de la fonction publique et de la modernisation de l’administration

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact