Maroc : Elalamy assure de la bonne santé du secteur de l’industrie

25 juin 2021 - 16h00 - Economie - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

L’industrie marocaine se porte bien, malgré le contexte particulier de la crise du Covid-19. Alors que la conjoncture mondiale était plutôt morose, le plan d’accélération industrielle 2014-2020 a permis de réaliser de bonnes performances. Toutefois, un appel est lancé aux opérateurs privés pour plus d’implication dans certains projets.

Lundi, le ministre Moulay Hafid Elalamy, a expliqué l’état d’avancement du plan d’accélération industrielle devant la Commission des secteurs productifs, rapporte Les Inspirations Eco.

Selon lui, en matière d’emploi « 665 000 nouveaux postes d’emploi ont été inscrits à la CNSS » pour un objectif fixé à 500 000 nouveaux emplois et qui avait été  qualifié «  d’irréaliste  » lors de sa présentation. Interpellé sur le nombre d’emplois perdus à cause la crise du Covid-19, Elalamy a affirmé que le Maroc « a fait mieux que plusieurs pays qui n’ont pas réussi à rétablir les niveaux en 2019 ».

Pour lui, le Maroc a fait de gros efforts pour soulager les travailleurs. « En six mois, on a pu atteindre quelque 35,5 milliards de DH en matière de substitution au lieu des 34 milliards de DH visés au départ. Une prouesse rendue possible grâce à la batterie de mesures mises en place, dont une banque de projets, des business-plans, des subventions pour les nouveaux investisseurs, une mise en contact avec des co-investisseurs potentiels », détaille le journal. Il a ajouté que le textile, les transports, les industries mécaniques et métallurgiques, la plasturgie ou encore l’agroalimentaire sont concernés par ces mesures.

À lire : Le Maroc engagé pour une décarbonisation de l’industrie

Tout en rappelant que jusque-là 8 régions sur les 12 ont adhéré à la politique de substitution, la publication estime que la balle est désormais dans le camp des opérateurs du secteur privé, surtout que le Maroc aspire à passer à la décarbonation de l’industrie.

Sujets associés : Compétitivité - Moulay Hafid Elalamy - Industrie - Loi de finances (PLF 2023 Maroc) - Plan d’accélération industrielle

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : les industriels plus optimistes

La plupart des entreprises marocaines s’attendent à une légère augmentation de leur production au 4ᵉ trimestre 2020, indique le Haut-Commissariat au Plan (HCP) dans une enquête de...

Le Maroc engagé pour une décarbonisation de l’industrie

Le Maroc se positionne dans la course à la décarbonisation pour l’amélioration et la compétitivité du secteur industriel. Il s’agit non seulement de sécuriser les marchés actuels,...

Maroc : voici les grands chantiers industriels prévus en 2021

La réalisation de plusieurs infrastructures industrielles, commerciales, technologiques et de R&D, est prévue dans le plan d’action 2021 du ministère de l’Industrie. Ces...

Face à son succès, la zone industrielle élargie

Kénitra bénéficie de l’extension de sa Zone d’accélération industrielle (ZAI). L’accord a été signé par le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie Verte et Numérique,...

Nous vous recommandons

Compétitivité

Agrumes : les professionnels réclament un plan d’urgence

Les professionnels des agrumes marocains demandent une aide au transport pour se maintenir sur les marchés de proximité ainsi qu’un plan de sauvegarde du secteur.

La vente en ligne pour booster l’artisanat marocain

Nadia Fettah, Ministre du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport Aérien et de l’Economie Sociale, a présidé le jeudi 3 septembre 2020, la cérémonie de signature de conventions de partenariat entre le Ministère et des plates-formes de commerce...

Renforcement des mesures anti-dumping sur les importations de l’insuline

Le Maroc renforce ses mesures anti-dumping en ce qui concerne les exportations danoises de l’insuline vers le Maroc. Après près d’un an d’enquêtes, le laboratoire Sothema a obtenu satisfaction auprès du Ministère de l’Industrie, du commerce, de...

Maroc : 80 milliards de DH d’exportations pour le secteur automobile

Le secteur automobile est en pleine explosion malgré la crise du Covid. Les exportations génèrent un chiffre d’affaires de 80 milliards de dirhams. Avec une grande capacité de production des véhicules de haute qualité, le royaume aspire à concurrence les...

Maroc : Elalamy assure de la bonne santé du secteur de l’industrie

L’industrie marocaine se porte bien, malgré le contexte particulier de la crise du Covid-19. Alors que la conjoncture mondiale était plutôt morose, le plan d’accélération industrielle 2014-2020 a permis de réaliser de bonnes performances. Toutefois, un appel...

Moulay Hafid Elalamy

L’offre alléchante du Maroc à l’Europe

Le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy assure que le Maroc pourrait être "une pièce importante" de la compétitivité et de la production de l’Europe de demain. Il appelle le vieux continent à un...

Le Maroc veut devenir le hub automobile le plus compétitif au monde

Malgré les conséquences qu’engendre la pandémie du Covid-19, le ministre de l’Industrie affiche une grande sérénité au sujet de l’industrie automobile pourtant en difficulté. Selon Moulay Hafid Elalamy, le Maroc entend tirer profit de l’ensemble des...

Maroc : des masques de meilleure qualité pour l’export

Le ministre de l’Industrie, Moulay Hafid Elalamy, a affirmé que le Maroc produira des masques de meilleure qualité destinés à l’export.

Le Maroc fabrique désormais 8 millions de masques par jour

Le ministre de l’Industrie et du commerce, Moulay Hafid Elalamy, rassure d’un stock de masques subventionnés largement au-dessus de la demande. Il l’a déclaré dans le JT du soir sur 2M, mercredi dernier, en évoquant les mesures prises pour lutter contre la...

Mohamed Benchaâboun se réjouit de la hausse des transferts des MRE

En 2020, les transferts des fonds des Marocains du monde ont augmenté de 5 % contrairement aux prévisions de Bank-Al-Maghrib qui tablaient sur 1,7 %. Intervenant lors d’une séance de travail sur les opportunités d’investissement, le ministre des Finances a...

Industrie

Automobile : un industriel allemand s’installe au Maroc

Le groupe allemand Stahlschmidt International Holding GmbH (SCS), spécialisé dans les composants et les assemblages pour les systèmes de déverrouillage mécanique a inauguré, mercredi, une nouvelle unité dans la zone de Tanger...

Covid-19 : plaidoyer en faveur des entreprises françaises au Maroc

Face à l’impact négatif de la crise sanitaire liée au covid-19 sur l’économie africaine, l’Institut Montaigne appelle les pouvoirs publics à soutenir les entreprises françaises au Maroc ou dans d’autres pays du...

Le Maroc, destination privilégiée pour les investissements japonais

Malgré l’incertitude et le chaos engendrés par la crise, le Maroc a toujours la cote auprès des investisseurs étrangers. Le journal nippon, Nikkei a indiqué jeudi, que le royaume constitue une "destination privilégiée pour les investisseurs...

Cité Mohammed VI Tanger Tech : la partie chinoise en visite au Maroc

Des responsables de China Communications Construction Company/China Road and Bridge Corporation (CCCC/CRBC), Groupe chinois partie au projet de construction de la cité industrielle moderne « Cité Mohammed VI Tanger Tech » se sont rendus au Maroc pour...

Le port de «  Nador West Med  » livré vers fin 2022

Les travaux de construction du port de Nador West Med devraient s’achever vers fin 2022. C’est ce qu’a annoncé, Abdelkader Amara, ministre de l’Équipement et du Transport, suite à une récente visite sur ce chantier génant lancé depuis plus de cinq ans dans...

Loi de finances (PLF 2023 Maroc)

On reparle encore d’un impôt sur la fortune au Maroc

L’impôt sur la fortune pourrait être instauré dans le projet de loi de finances 2023 (PLF2023) actuellement en cours de finalisation par le gouvernement. Il devrait contribuer à renflouer les caisses de l’État en ces temps de...

Le Maroc adopte un budget militaire record

Le budget militaire du Maroc ne cesse d’augmenter depuis plusieurs années qu’il s’est engagé dans la dynamique de renforcement et de modernisation de son armée. Il devrait passer de 4,295 milliards d’euros en 2021 à 4,8 milliards d’euros en 2022, et...

Fonction publique : voici le salaire moyen au Maroc en 2021

Le salaire moyen dans la fonction publique au Maroc a connu une hausse de 15,71 % lors de la dernière décennie, selon le ministère de l’Économie et des finances.

Maroc : le taux d’importation passe à 40 %

La quotité du droit d’importation est passée de 30 % à 40 % à la suite de la publication de la Loi de Finances rectificative 2020 dans le bulletin officiel n°6903, lundi 27 juillet 2020.

Maroc : voici les salaires dans la fonction publique

Entre 2012 et 2022, le salaire moyen dans la fonction publique marocaine a connu une hausse de 15,1 %, selon le ministère de l’Économie et des finances.

Plan d’accélération industrielle

Le covid-19 révèle l’importance du plan d’accélération industrielle

Après les tripoteurs de l’INDH, une autre initiative du roi Mohammed VI est en train de montrer toute son importance, surtout en ces temps de crise sanitaire générée par le covid-19. Il s’agit de la nouvelle stratégie industrielle du royaume chérifien, dont...

Changement climatique : le Maroc expose son plan de transformation économique

Pour les 30 prochaines années, le Maroc veut miser sur l’économie verte pour rendre plus compétitive son économie. Une feuille de route a été présentée aux Nations Unies dans ce sens.

Le top des marques de biscuit au Maroc

En 2018, l’industrie marocaine de la biscuiterie a enregistré une croissance des ventes, réalisant un chiffre d’affaires de 2,7 milliards de dirhams (MMDH).

Une zone d’activité économique pour booster Nador

La ville de Nador sera bientôt dotée d’une zone franche, permettant d’impulser une nouvelle dynamique à l’activité économique et industrielle dans toute la région de l’Oriental.

Maroc : les réserves en devises en haute progression en 2020

Le dynamisme économique enregistré ces dernières années a eu une nette répercussion sur les réserves de change marocaines. Elles se sont nettement améliorées au cours de la période 2017-2021 offrant des garanties de changes extérieures qui s’élevaient à 320,3...