Le Maroc soutient ses agriculteurs

25 octobre 2023 - 08h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

En raison de l’inflation galopante, le gouvernement marocain va subventionner pour la première fois la production de tomates, d’oignons et de pommes de terre, a annoncé Mohamed Seddiki, le ministre de l’Agriculture et de la pêche.

Dans le détail, le gouvernement va subventionner la production de tomates à hauteur de 40 000 à 70 000 dirhams (3 600 à 6 300 euros) par hectare, a déclaré Seddiki devant la Chambre des représentants, ajoutant que la production de pommes de terre bénéficiera d’une subvention entre 8 000 et 15 000 dirhams (entre 720 et 1 300 euros) par hectare, et la production d’oignons entre 4 000 et 5 000 dirhams (entre 360 et 450 euros) par hectare.

À lire : Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Pour la campagne agricole en cours, l’Exécutif marocain mobilisera 600 000 tonnes d’engrais phosphatés et subventionnera les engrais azotés (importés) à hauteur de 2,2 milliards de dirhams (200 millions d’euros), a fait savoir le ministre de l’Agriculture, rappelant que cette campagne agricole intervient dans un contexte particulier de sécheresse sévère, de forte inflation des prix des matières premières et des intrants agricoles, et après le séisme dévastateur du 8 septembre dernier.

À lire : Subventions maintenues au Maroc : un répit pour le pouvoir d’achat des ménages

Selon les dernières prévisions du ministère de l’Agriculture, la production d’agrumes devrait atteindre 1,69 million de tonnes, soit une augmentation de 5 % par rapport à la campagne précédente. La production d’olives, elle, devrait enregistrer une baisse de 1,07 million de tonnes.

Sujets associés : Agriculture - Prix - Inflation - Ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime - Mohamed Seddiki - Subventions

Aller plus loin

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4...

Maroc : on commence à voler ... de l’eau

Les autorités de la commune de Ben Maachou Oulad Abbou dans la province de Berrechid ont procédé à la saisie de dizaines de pompes et de moteurs utilisés par des agriculteurs...

Subventions maintenues au Maroc : un répit pour le pouvoir d’achat des ménages

Le gouvernement marocain a décidé de maintenir les subventions du gaz butane, du sucre et de la farine au titre de l’exercice 2024 dont le budget est estimé à 16,36 milliards de...

Subventions au gaz et aux produits alimentaires : le coût pour l’Etat marocain en 2022

Les subventions accordées au gaz ont coûté au budget de l’État 22 milliards de dirhams l’année dernière, selon les données fournies par le ministère des Finances.

Ces articles devraient vous intéresser :

Bonne nouvelle pour les employés de banque au Maroc

Très bonne nouvelle pour les banquiers marocains qui verront, dès la prochaine fiche de paie, une augmentation de salaire.

Maroc : bonne nouvelle pour les salariés

Le projet de décret concernant une révision du salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et du salaire minimum agricole garantie (SMAG) a été validé par le conseil de gouvernement.

Zara, Bershka : pourquoi les prix au Maroc sont plus chers qu’en Europe ?

Les prix pratiqués par les grandes enseignes au Maroc font encore polémique. Il n’est pas rare de trouver des vêtements avec des prix supérieurs de 50 ou 70 % dans les grands magasins au Maroc, par rapport à certains pays européens.

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Maroc : record d’exportations d’avocat, mais à quel prix ?

Les agriculteurs marocains continuent de produire de l’avocat destiné à l’exportation, malgré le stress hydrique que connaît le royaume. Le volume des exportations de ce produit a déjà atteint 30 000 tonnes.

Tomate marocaine : vers une hausse des exportations en Europe ?

La tomate marocaine pourrait profiter de la crise agricole qu’entrevoit l’Europe cette année. Un rapport de la commission prévoit une baisse de la production et de la consommation, les importations devant par conséquent augmenter.

Les prix de la viande au Maroc résisteront-ils à la sécheresse ?

Les prix de la viande connaîtra-t-il une augmentation au Maroc à cause de la sécheresse qui touche le Maroc depuis quelques années ? Voici la réponse d’un expert du secteur.

Le marché britannique souffre de la pénurie de tomates marocaines

La baisse des exportations de tomates marocaines affecte le marché de légumes au Royaume-Uni. De nombreux Britanniques déplorent la situation sur les réseaux sociaux.

Maroc : la pastèque sacrifiée pour préserver l’eau ?

Des associations locales de la province d’Al Haouz ont sollicité Rachid Benchikhi, le gouverneur de la province, pour qu’il interdise la culture de pastèques et de melons.

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.