Maroc : on commence à voler ... de l’eau

8 février 2024 - 17h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Les autorités de la commune de Ben Maachou Oulad Abbou dans la province de Berrechid ont procédé à la saisie de dizaines de pompes et de moteurs utilisés par des agriculteurs pour détourner l’eau d’irrigation de l’Oued Oum Rabia, avec la complicité de certains élus de la région.

Face à l’augmentation des cas de vol de l’eau du système d’irrigation de l’Oued Oum Rabia, situé non loin de la station de dessalement d’eau du barrage Darouat, en violation des mesures mises en place pour rationaliser l’eau en cette période de sécheresse sévère et de pénurie d’eau, les autorités locales, accompagnées des éléments des forces auxiliaires et de la Gendarmerie royale, ont effectué une descente le long du cours de la rivière.

À lire : Maroc : les problèmes de la pénurie d’eau, un véritable casse-tête

Sur place, les autorités ont pu constater que des installations servant à fournir de l’eau potable aux provinces de Berrechid, El Jadida et Safi ont été vandalisées pour détourner l’eau à l’aide de moteurs et pompes. Ces engins, ainsi que des dizaines de tuyaux, ont été saisis. L’opération s’est poursuivie dans la région de Ben Maachou Oulad Abbou où plusieurs installations ont été également détruites.

Cette intervention des autorités de la région fait suite aux plaintes des habitants qui ont signalé le vol de l’eau par des agriculteurs pour irriguer leurs champs, avec la complicité de certains élus.

Sujets associés : Eau - Berrechid - Sécheresse au Maroc - Agriculture

Aller plus loin

Maroc : les problèmes de la pénurie d’eau, un véritable casse-tête

Le Maroc est confronté à un phénomène de pénurie d’eau. Pour tenter de régler cette problématique, le royaume devra adapter ses réponses aux changements climatiques.

Le Maroc soutient ses agriculteurs

En raison de l’inflation galopante, le gouvernement marocain va subventionner pour la première fois la production de tomates, d’oignons et de pommes de terre, a annoncé Mohamed...

Une autoroute de l’eau : la solution du Maroc contre le stress hydrique

Face à la sécheresse sévère, au stress hydrique et à la rareté des précipitations qu’il subit depuis plus de quatre ans, le Maroc prévoit de relier le barrage Oued El Makhazine...

Irrigation : des agriculteurs et des techniciens marocains en formation à Huelva

Dans le cadre d’un projet de l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) pour l’efficacité de l’eau et sa durabilité en Afrique du Nord, un...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines ce mardi

Face à la rareté des pluies, le roi Mohammed VI a une nouvelle fois ordonné l’accomplissement de prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines.

Production de dattes : le Maroc revoit ses ambitions à la hausse

Le Maroc entend mobiliser ses efforts et ses ressources pour doubler sa production de dattes, en atteignant 300 000 tonnes par an, contre 149 000 tonnes en 2021.

Maroc : hammams fermés, SPA ouverts, le grand paradoxe

La décision du ministère de l’Intérieur de fermer les hammams trois jours par semaine aura des conséquences négatives sur les employés du secteur, a alerté Fatima Zahra Bata, la députée du Parti de la justice et du développement (PJD).

Plus de 90% des puits au Maroc sont clandestins

Les données du recensement et du contrôle des puits, lancé suite à la mort du petit Rayan sont désormais connues. Plus de 90 % des puits sur le territoire marocain ne sont pas autorisés.

Restrictions d’eau : voici ce qui attend les Marocains

Face à une crise hydrique majeure imminente, le gouvernement d’Aziz Akhannouch a pris des mesures strictes pour lutter efficacement contre la pénurie d’eau.

Maroc : des stations de dessalement pour sauver l’agriculture

Le ministère marocain de l’Agriculture a adopté le dessalement de l’eau de mer à des fins d’irrigation. Dans cette dynamique, le département de Mohamed Saddiki a prévu la construction de nouvelles stations de dessalement dans certaines zones agricoles.

Les Marocains vont-ils manquer de dattes pour le Ramadan ?

À quelques semaines du mois sacré de Ramadan, des doutes subsistent quant à la disponibilité des dattes en quantité suffisante et à des prix abordables.

Le prix des lentilles s’envole au Maroc

Le prix des lentilles a considérablement augmenté au Maroc, atteignant 32 dirhams le kilo chez les détaillants, contre 25 dirhams pour les lentilles importées.

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.

Face à la crise de l’eau, le Maroc prend des mesures urgentes

Le déficit en eau potable préoccupe le ministre de l’Équipement et de l’Eau, qui a présidé en fin de semaine dernière la réunion du Comité national chargé du suivi de la situation de l’eau.