Recherche

Maroc : les chiffres d’affaires des stations-service s’effondrent

© Copyright : DR

17 mai 2020 - 11h30 - Economie

À Kénitra, les stations-service ont été désertées en raison des mesures de prévention et de restriction imposées pour contrer la propagation du covid-19 dans le royaume. Cette situation a entraîné une chute drastique des chiffres d’affaires et le licenciement d’une partie du personnel.

"Nous passons par une période très difficile. Notre chiffre d’affaires (CA), qui est en chute libre, accuse déjà une perte de près de 60 %", a regretté Abdessamad, gérant d’une station-service implantée sur le boulevard Mohammed V à Kénitra.

Il expliquera à la MAP que le secteur des carburants a connu cette crise à partir du mois d’avril, car le chiffre d’affaires avait explosé en mars parce que bon nombre de Marocains ont accouru vers les stations-service pour faire le plein. Ils étaient paniqués à l’idée de ne pouvoir en avoir, une fois le pays confiné.

Abdelaziz, également gérant d’une station-service, fait face à la même difficulté : baisse de 50 % du CA, chute de 80 % de ses clients. "Les bus scolaires, qui se ravitaillaient presque au quotidien, sont nos clients les plus importants. Mais avec la fermeture des établissements scolaires, ces transports à l’arrêt ont ainsi provoqué la chute d’une partie importante de notre CA", a-t-il déploré, ajoutant que la consommation des conducteurs de taxis a chuté jusqu’à 70 %.

L’arrêt partiel d’un grand nombre d’usines dans la zone franche de Kénitra, ainsi que dans les autres zones avoisinantes notamment, a produit un impact négatif sur l’activité de la station qui a toujours connu un fort engouement de la part du transport du personnel, a conclu Abdelaziz.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact