Officiel : le Maroc met fin à la subvention sur le sucre

6 janvier 2016 - 13h20 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Le gouvernement marocain vient d’annoncer la suppression progressive de la subvention accordée au sucre, un des produits les plus consommés dans le pays et qui jusque là était épargné à cause des répercussions sociales que cela pouvait engendrer.

Le ministre des Finances Mohamed Boussaïd a affirmé hier lors d’une conférence de presse que la subvention de sucre qui coûte chaque année plus de 2 milliards de dirhams au budget de l’Etat, sera réorientée vers la santé dans les zones rurales et dans un fonds de cohésion sociale.

Cependant, le ministre ne s’est pas attardé sur un calendrier de sa mise en place, admettant que cette réforme doit d’abord être réalisée avec un débat sérieux et ouvert.

Le sucre fait partie des aliments les plus consommés par les Marocains. Il est surtout utilisé pour le thé à la menthe, les boissons gazeuses ou encore les pâtisseries, faisait des Marocains les plus gros consommateurs de sucre au monde.

Après le sucre, le gouvernement pourrait également s’attaquer à la farine et au gaz, mais pour l’instant aucune réforme de ces produits n’est encore à l’ordre du jour.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Politique économique - Mohamed Boussaïd - Caisse de compensation

Aller plus loin

Le holding royal abandonne le sucre

La Société Nationale d’Investissement (SNI) a cédé mardi 24,5% des 36,2% de ses parts dans le sucrier marocain Cosumar, poursuivant ainsi son processus de désengagement de...

Maroc : l’arrêt de la subvention au sucre commence dès 2016

La subvention accordée au sucre devrait commencer à décliner dès le début de l’année prochaine. L’annonce a été faite par le Chef du gouvernement lui même et cette compensation...

Le Maroc met fin aux subventions sur le gaz, le blé et le sucre

Après avoir complètement cessé de subventionner le carburant, le gouvernement marocain mettra fin aux subventions accordées au gaz, au sucre et au blé. Préparez-vous, le...

Sucre : Cosumar a t-elle influencé le Gouvernement ?

La décision du gouvernement d’interdire l’exportation du sucre aurait été influencée par la société marocaine Cosumar et non des suites d’une politique volontariste du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Le paradoxe de la Caisse de compensation au Maroc : une aide pour les riches

Le ministre délégué auprès de la ministre de l’Économie et des finances, en charge du Budget, Fouzi Lekjaa, a révélé lors d’un débat général sur le Projet de loi de finances 2024 à la Chambre des représentants que la caisse de compensation profitait...

Bouteille de gaz au Maroc : le prix flambe à partir d’avril

Le compte à rebours est lancé. À partir du 1ᵉʳ avril 2024, les Marocains devront mettre la main à la poche pour se procurer une bouteille de gaz butane. Exit la subvention de l’État, le prix passera de 40 à 50 dirhams, actant la première étape d’une...

Maroc : à quand la hausse du prix des bouteilles de gaz ?

Alors que l’idée d’une augmentation progressive du prix des bouteilles de gaz butane au Maroc agite les esprits, le gouvernement se veut rassurant, mais reste assez vague.

Dominique Strauss-Kahn a failli devenir ministre au Maroc

Le nom de Dominique Strauss-Kahn (DSK) avait été évoqué dans l’entourage du roi Mohammed VI pour remplacer Mohamed Boussaid, ministre des Finances limogé par le souverain le 1ᵉʳ aout 2018.

Subventions au gaz et aux produits alimentaires : le coût pour l’Etat marocain en 2022

Les subventions accordées au gaz ont coûté au budget de l’État 22 milliards de dirhams l’année dernière, selon les données fournies par le ministère des Finances.

Le Maroc réussit à faire baisser son déficit budgétaire

À fin octobre dernier, le déficit budgétaire du Maroc s’est allégé, s’établissant à 25,1 milliards DH contre 47 milliards de DH un an auparavant, selon la situation des charges et dépenses du Trésor.

Maroc : le prix du gaz s’envole dès lundi

Le prix du gaz butane au Maroc connaîtra une augmentation à partir de ce lundi 20 mai 2024, suite à la décision du gouvernement de décompenser partiellement la subvention accordée à ce produit. Cette mesure vise, dit-on, à rationaliser les dépenses...

Subventions maintenues au Maroc : un répit pour le pouvoir d’achat des ménages

Le gouvernement marocain a décidé de maintenir les subventions du gaz butane, du sucre et de la farine au titre de l’exercice 2024 dont le budget est estimé à 16,36 milliards de dirhams dans le Projet de loi de finances (PLF) 2024.

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.