Le Maroc met fin aux subventions sur le gaz, le blé et le sucre

24 février 2015 - 21h32 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Après avoir complètement cessé de subventionner le carburant, le gouvernement marocain mettra fin aux subventions accordées au gaz, au sucre et au blé. Préparez-vous, le couperet est prévu avant la fin de l’année.

L’annonce a été faite par une source gouvernementale au site Hespress, qui annonce la fin des subventions au plus tard en décembre 2015. Mais la fin des subventions ne signifie pas forcément la fin des aides. Actuellement, le gouvernement réfléchit à la meilleure façon d’aider directement (ou indirectement) les 8 millions de Marocains qui vivent sous le seuil de pauvreté.

Si le gouvernement en parle (à demi-mot) depuis déjà quelques mois, c’est qu’il considère que l’essentiel des aides est englouti par les riches, que ce soit les industriels, les hôteliers, les agriculteurs et même les boulangers et seulement une infime partie des subventions va directement aux couches les plus défavorisées.

L’année dernière, la Caisse de compensation a dépensé près de 20 milliards de dirhams pour subventionner ces « produits de première nécessité » : 14 milliards de dirhams rien pour le gaz, 3,5 milliards de dirhams pour le sucre et 2 milliards de dirhams pour le blé. Dans le détail, quand vous payez votre bouteille de gaz 44 dirhams (prix constaté à Rabat) , l’Etat l’a subventionnée à hauteur de 83 dirhams. Même chose pour le kilo de sucre (2,85 dirhams) ou encore le kilo de farine (1 dirham).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Caisse de compensation - Alimentation - Gouvernement marocain

Aller plus loin

Maroc : l’arrêt de la subvention au sucre commence dès 2016

La subvention accordée au sucre devrait commencer à décliner dès le début de l’année prochaine. L’annonce a été faite par le Chef du gouvernement lui même et cette compensation...

Officiel : le Maroc met fin à la subvention sur le sucre

Le gouvernement marocain vient d’annoncer la suppression progressive de la subvention accordée au sucre, un des produits les plus consommés dans le pays et qui jusque là était...

Maroc : le parc automobile de l’Etat, premier bénéficiaire de la Caisse de compensation

Le parc automobile de l’Etat consomme 60% de l’essence commercialisé au Maroc, a affirmé Mohamed El Ouafa, ministre chargé des Affaires générales et de la Gouvernance, lors...

Le Maroc a dépensé beaucoup moins pour la Caisse de compensation

L’Etat marocain a économisé environ 10 milliards de DH des dépenses de la compensation au cours des trois premiers mois de l’année en cours, comparées à la même période en 2013,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.

Interdiction d’abattage des vaches laitières : le gouvernement s’explique

Face à une polémique qui enfle, le gouvernement a apporté des clarifications concernant la décision d’interdiction d’abattre les vaches laitières.

Maroc : les prix des fruits et légumes atteignent des sommets

Au Maroc, les prix des fruits et légumes continuent d’augmenter et de peser sur le budget mensuel des Marocains en raison notamment des exportations.

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences...

Maroc : des villageois lancent un appel au roi Mohammed VI

Les habitants d’un village touché par le puissant et dévastateur tremblement de terre, sont en colère contre le gouvernement à cause de l’aide d’urgence qu’ils affirment ne pas avoir encore reçu. Ils appellent le roi Mohammed VI au secours.

La sécheresse pousse le Maroc à multiplier ses achats de blé sur le marché mondial

Le Maroc maintient son système de restitution à l’importation du blé tendre au profit des opérateurs. Une importante quantité de cette céréale sera bientôt commandée.

Maroc : très bonne nouvelle pour les salariés

En application de l’accord signé le 30 avril 2022 entre le gouvernement et les syndicats, le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) va augmenter de 5 % dès le 1ᵉʳ septembre dans les secteurs de l’industrie, du commerce, de l’agriculture et...

Cafés et restaurants au Maroc : un secteur en danger de mort ?

Face à la fermeture de nombreux cafés et restaurants, les professionnels du secteur tirent la sonnette d’alarme. Ils ont saisi Younes Sekkouri, Ministre de l’Inclusion économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences, et exigent une...

Échange de données fiscales sur les MRE : le projet de loi reporté

Le gouvernement d’Akhannouch est appelé à revoir deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont fait l’objet d’une polémique. L’année 2025 est la date du délai de leur...