Le Qatar ne veut plus de Maroc Telecom

17 juin 2013 - 19h43 - Economie - Ecrit par : Fouad Boumnadel

Le groupe qatari Ooredoo (ex-Qtel) n’est plus en lice pour l’acquisition de la participation de Vivendi dans Maroc Telecom. L’opérateur Emirati Etisalat est désormais le seul acquéreur potentiel.

"Bien que Maroc Telecom représente un bon choix pour notre portefeuille mondial, il n’est plus dans l’intérêt de nos actionnaires de continuer à engager des fonds dans ce long processus. De ce fait, nous retirons notre offre", explique Nasser Marafih, directeur général d’Ooredoo, dans un communiqué.

Ooredoo se serait retiré en réalité à cause de l’offre plus intéressante proposée par Etisalat à Vivendi, poussant l’opérateur qatari à renoncer.

L’Etat marocain aurait également opté pour l’opérateur Emirati Etisalat, en raison des relations économiques et politiques étroites liant le Royaume aux Emirats Arabes Unis.

Les négociations entre Etisalat et Vivendi seraient très avancées, d’après une source proche des discussions citée par Reuters. La transaction devrait être finalisée d’ici l’automne prochain.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Maroc Telecom - Télécoms - Emirats Arabes Unis - Qatar - Acquisition

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc Telecom augmente de 10% le salaire de ses employés

Après une série de négociations, les employés de Maroc Telecom ont réussi à obtenir de la direction, une augmentation des salaires de 10 % avec effet rétroactif. Un accord a été signé dans ce sens entre les deux parties.

Maroc : l’aide au logement booste le marché de l’immobilier

Au Maroc, le nouveau programme d’aide à l’acquisition de logements est susceptible d’apporter une bouffée d’oxygène au marché immobilier.

« Ain Ifrane » vendue

La société Mutandis vient de conclure un contrat de cession avec la Société des Boissons du Maroc (SBM), en vue de l’acquisition de « Ain Ifrane ». Montant de la transaction : 380 millions de dirhams.

Qatar 2022 : les opérateurs se livrent une rude concurrence sur le roaming

La concurrence se fait rude entre les opérateurs de téléphonie mobile IAM, Orange et Inwi sur le marché de roaming en cette période, où 80 000 clients marocains ont rallié Qatar pour assister aux matchs des Lions de l’Atlas. Tous veulent prendre leur...

La sécheresse pousse le Maroc à multiplier ses achats de blé sur le marché mondial

Le Maroc maintient son système de restitution à l’importation du blé tendre au profit des opérateurs. Une importante quantité de cette céréale sera bientôt commandée.

Maroc : vers la désactivation des cartes SIM anonymes

Ghita Mezzour, la ministre déléguée chargée de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration, a affirmé mardi à Rabat que l’obligation d’identifier tout souscripteur désirant s’abonner aux services télécoms incombait aux opérateurs de...

Maroc : une taxe fait exploser le prix des téléphones

La commission des Finances à la Chambre des conseillers a revu à la baisse le droit d’importation appliqué aux smartphones. Ce qui semble être une bonne nouvelle s’avère très désavantageux pour les distributeurs locaux et les consommateurs.

Inwi fait condamner Maroc Telecom

Le tribunal de commerce de Rabat vient de condamner Itissalat Al-Maghrib (IAM-Maroc Telecom) à verser 6,3 milliards de dirhams à son concurrent Wana (inwi) qui lui reproche des pratiques « anticoncurrentielles ». Un coup dur pour l’opérateur historique...

Taxes en hausse au Maroc : les téléphones coûteront plus cher

Le gouvernement marocain prévoit d’augmenter le droit d’importation appliqué aux smartphones. Par conséquent, les prix de ces appareils pourraient augmenter de façon significative.

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.