Recherche

Le Maroc redoute une remise en cause de la décision de Trump sur le Sahara par Biden

© Copyright : DR

11 janvier 2021 - 15h20 - Maroc - Par: S.A

À quelques jours de l’investiture du nouveau président des États-Unis, le Maroc redoute que la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara soit remise en cause sous l’administration Biden.

Le site d’information Axios rapporte que le roi Mohammed VI aurait déclaré au Premier ministre Benjamin Netanyahou que l’ouverture d’ambassades était la «  prochaine étape naturelle  » dans le rétablissement des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. Mais redoutant une remise en cause de la décision du président sortant des États-Unis relative à la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara, le royaume préfère, dans un premier temps, rouvrir des bureaux de liaison plutôt que des ambassades, précise la même source.

D’ailleurs, le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, avait annoncé, lors de la visite de la délégation américano-israélienne à Rabat fin décembre, l’ouverture prochaine de bureaux de liaison.

Une délégation israélienne se serait ainsi rendue cette semaine dans la capitale marocaine afin d’inspecter l’ancien bureau de liaison israélien, fermé il y a 20 ans, mais qui demeure la propriété de l’État hébreu. Du côté du Maroc, une délégation du royaume avait effectué une visite similaire. Rabat est toujours propriétaire de son bureau situé à Tel-Aviv.

Mots clés: Normalisation Maroc Israël , États-Unis , Mohammed VI

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact