Au Maroc, des villes font la chasse à la chicha

25 mai 2023 - 14h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Les autorités locales de Salé ont procédé la semaine dernière à la fermeture de cinq cafés à chicha situés sur le boulevard Lalla Amina relevant de l’arrondissement de Tabriquet.

Lors de cette opération, les autorités de la ville ont également saisi des dizaines de narguilés et des téléviseurs appartenant au propriétaire d’un café qui était sous le coup d’une mesure de fermeture temporaire de 30 jours. Une dizaine de cafés à chicha situés dans les arrondissements de Batna et de Mrissa ont été épargnées lors de l’opération, suscitant de vives critiques, rapporte le quotidien Assabah.

À lire : Salé fait la chasse aux cafés à chicha

La préfecture avait demandé aux services de la commune urbaine de Salé de retirer les autorisations d’exploitation à ces cafés à chicha. L’opération a été initiée après qu’un dirigeant d’un parti de l’opposition, en conflit avec le gérant d’un café à chicha faisant l’objet d’une fermeture temporaire, a convaincu son groupe parlementaire à la chambre des représentants d’adresser une question écrite au ministre de l’Intérieur sur les nuisances causées par ce café aux habitants des immeubles avoisinants.

À lire : À Salé, les parents d’élèves crient haro sur les cafés à chicha

Le conseiller parlementaire de l’Union nationale du travail au Maroc a également posé une question à ce sujet au ministre de l’Intérieur, lui demandant d’ouvrir une enquête sur la prolifération des cafés à chicha illégaux à Salé.

Sujets associés : Salé

Aller plus loin

Salé fait la chasse aux cafés à chicha

Le ministère de l’Intérieur veut en découdre avec les cafés à chicha ou à « narguilé » qui se sont implantés à Salé et qui font l’objet de nombreuses plaintes de la part des...

L’inquiétante multiplication des cafés à chicha à Casablanca

De nombreux Casablancais se plaignent de la prolifération des cafés à chicha ou narguilé, en particulier ceux à proximité des établissements scolaires.

Maroc : vers une hausse des taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques

Le Maroc entend augmenter les taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques. Une décision motivée, dit-on, par le souci de préserver la santé des consommateurs, notamment...

À Salé, les parents d’élèves crient haro sur les cafés à chicha

L’implantation des cafés à chicha à proximité d’établissements scolaires à Salé ne sont pas du goût des parents d’élèves. Ces derniers appellent les autorités compétentes à...

Ces articles devraient vous intéresser :