Recherche

Pour le ministre de l’intérieur, la violence n’existe pas dans le pays

© Copyright : DR

29 octobre 2020 - 17h30 - Société

Lors de la séance plénière tenue mardi à la Chambre des Conseillers, le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a été contrarié par la déclaration d’une membre de la Confédération démocratique du travail.

Interpellant le ministre sur la question de la sécurité publique, une Conseillère de la CDT a affirmé que « la violence est devenue structurelle au Maroc », faisant allusion à la hausse du taux de criminalité et de viols.

La Conseillère a cité l’exemple d’un citoyen à Salé, qui a été attaqué par des chiens errants. Elle a également attiré l’attention du ministre sur l’origine des armes blanches qui sont devenues monnaie courante dans les rues marocaines.

L’intervention n’a pas été du goût d’Abdelouafi Laftit, qui a réagi sur un ton ferme : "l’image présentée par madame la Conseillère compare le pays à une forêt. Or, ce n’est pas la vérité. La sécurité existe, et on ne peut pas généraliser à partir d’un seul exemple".

Mots clés: Parlement marocain , Abdelouafi Laftit

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact