Santiago : Un marocain invente un appareil de péage automatique

29 mars 2007 - 00h00 - Monde - Ecrit par : L.A

Un ingénieur marocain de Santiago a mis au point un appareil à débiter automatiquement du compte de l’automobiliste les droits de péage sur les autoroutes urbaines au passage du véhicule.

Le "Free Flow", à fixer sur le pare-choc de voiture, fournit à la station de péage toutes les données nécessaires sur le véhicule et son propriétaire et débite le droit de péage automatiquement, ce qui dispense l’automobiliste de l’obligation d’attendre son tour pour régler le ticket.

En marge des journées culturelles marocaines au Chili, organisées à Santiago du 14 au 26 mars courant, l’inventeur, Salaheddine Yacoubi, a présenté le gadget qui, a-t-il expliqué, permet en particulier de raccourcir les longues files d’attente aux gares de péage. Cet appareil est beaucoup plus évolué que le système apparu en Europe durant
les années 90 et qui avait l’inconvénient d’imposer à l’automobiliste de rétrograder de 100 à 20 Km/H pour permettre à l’appareillage de la gare de péage de procéder à l’identification du propriétaire et des données nécessaires au prélèvement du droit de péage.

A Santiago, ville de six millions d’habitants, plus d’un million d’automobilistes sont déjà abonnées de ce service.

Yacoubi, originaire de Tanger, envisage de faire évoluer son système, estimant que les autoroutes urbaines des villes de 5 à 10 millions d’habitants auront toutes besoins de systèmes qui contribuent à la fluidité du trafic autoroutier. L’inventeur avait fait des études en France où il avait mis son gadget au point, avant d’aller le développer en Australie, puis le mettre en service au Chili, pays qui a réalisé 2.200 Km d’autoroutes en dix ans.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Chili - Routier

Ces articles devraient vous intéresser :

Voici les projets d’autoroutes en cours au Maroc

Le Maroc met en œuvre des projets d’autoroutes et de route d’envergure. Certains affichent un taux de réalisation de 100 %, tandis que d’autres avancent à grands pas.

Maroc : les auteurs d’infractions routières plus durement sanctionnés

Au Maroc, certaines infractions routières seront plus sévèrement punies. Tel est le vœu de la Gendarmerie royale qui mise sur la correction de certaines lacunes judiciaires.

Autoroute Tanger Med, attention danger !

Les usagers de la route réclament la sécurisation de l’autoroute menant au port de Tanger Med où de nombreux cas d’accident continuent d’être enregistrés.

Autoroutes du Maroc sous le feu des critiques

De nombreux Marocains sont mécontents de la Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM). À l’origine de ce mécontentement, la mauvaise qualité des aires de repos et de la cherté de leurs produits et services.

Le projet TGV Kénitra-Marrakech avance à grands pas

L’Office national des Chemins de fer (ONCF) s’active pour la réalisation du projet de construction de la ligne ferroviaire à grande vitesse reliant Kénitra à Marrakech. Il vient de débloquer environ 695 millions de dirhams.

Taxis contre Indrive : quand la rue marocaine devient un ring

La Coordination nationale et le Bureau régional de l’Organisation nationale pour les droits humains et la défense des libertés au Maroc appellent les autorités responsables du secteur des transports à trouver des solutions efficaces pour résoudre le...

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).