Recherche

Le voyage sans retour d’un Marocain en Libye

© Copyright : DR

8 juillet 2019 - 22h00 - Société

Parmi les sept Marocains tués dans le raid aérien à Tripoli figure un jeune homme de 26 ans, originaire de la ville de Béni Mellal. Il a quitté le Maroc, avec l’espoir de rejoindre l’eldorado européen et de donner un nouveau souffle à son avenir.

Sa famille a reçu la confirmation de sa mort, le vendredi 5 juillet 2019, de la part d’un proche parent, blessé lors du raid aérien. À 26 ans, le jeune marocain, résidant dans un quartier populaire de la ville de Béni Mellal, endurait, comme beaucoup de jeunes diplômés marocains, les affres du chômage, après de longues années d’études universitaires.

Immigrant clandestin ayant transité par les terres libyennes, le jeune homme est resté bloqué dans les camps des détenus à Tripoli. Le raid aérien, mené par les troupes de Haftar, a mis fin à son rêve, ainsi qu’à celui de six autres Marocains. Sa famille attend le rapatriement de sa dépouille pour pouvoir l’enterrer à Béni Mellal et enfin faire son deuil.

Selon un de ses proches, le jeune Marocain était très dynamique, et participait énormément aux activités associatives et de bienfaisance, au niveau de sa région. En outre, il était membre d’un orchestre musical de la ville. Au mois de mai, il a quitté le Maroc en direction du vieux continent, avant de trouver la mort, au milieu du voyage...

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact