Vive émotion après la mort d’un jeune marocain, livreur de pizzas à Brest

26 mars 2021 - 08h40 - France - Ecrit par : G.A

Un livreur de pizzas a perdu la vie après avoir lutté pendant un mois aux soins intensifs suite à un accident de scooter. Salah Eddine, un jeune marocain de 23 ans, a été percuté à l’angle des rues Malakoff et Glasgow, à Brest par un chauffard qui a pris la fuite, laissant son véhicule sur place.

Les témoins de l’accident ont indiqué qu’il était environ 22h40 ce vendredi 26 février lorsqu’une Renault Laguna surgit à toute vitesse et traverse le carrefour percutant le livreur de pizzas qui se trouvait sur son scooter. Dépêchés sur les lieux, les secours ont conduit Salah Eddine à l’hôpital. « L’automobiliste impliqué dans la collision a abandonné son véhicule et est parti à pied. Il avait un passager », raconte un témoin, qui ajoute que les plaques de la voiture étaient illisibles, rapporte le Télégramme.

Il se présentera au poste de police vers 3 h du matin et confie être l’auteur de l’accident. Cinq heures après les faits, son taux d’alcool ne dépasse pas le maximum autorisé. Il est relâché après 24 heures de garde à vue. Le livreur de pizzas n’a pas eu cette chance. Placé en soins intensifs à l’hôpital de la Cavale-Blanche, il a été déclaré en mort cérébrale. C’est en présence de sa mère expressément venue du Maroc qu’il a été débranché.

Les livreurs de pizzas et ceux qui ont côtoyé le jeune homme sont sous le choc. Ils sont nombreux à parler de lui comme d’un jeune rompu à la tâche et attachant. « Je le connais, je jouais au foot avec lui. Salah Eddine était gentil et réservé », réagit une connaissance, très émue. « Il ne sortait pas beaucoup, il était discret et travaillait pour financer ses études », précise un de ses collègues. « En plus de 20 ans de métier, c’est la première fois que je vis un tel drame. C’est terrible. C’est ma hantise, mon cauchemar qui vient malheureusement de se réaliser », ajoute Ali Chbihi. Le patron, qui a accueilli la mère de la victime à son arrivée, depuis jeudi dernier à Brest, organise et prend en charge le rapatriement du jeune homme au Maroc.

Les accidents du genre sont fréquents en centre-ville de Brest depuis l’explosion de l’activité de la livraison à deux roues. « Au moins trois accidents graves en moins de quinze jours », déplorait, mardi, le commissaire divisionnaire Michel Malléa au commissariat de la Cité du Ponant.

Sujets associés : France - Accident - Brest - Décès

Aller plus loin

Le chauffard qui a tué Sofia placé en détention

Le conducteur ayant mortellement renversé sur la RN2, une fillette à Aubervilliers en Seine-Saint-Denis, a été mis en examen et incarcéré.

Maroc : des centaines de pizzas importées saisies et détruites

Le Maroc a retiré de son marché un lot de pizzas surgelées de la marque Buitoni soupçonnées d’être à l’origine d’une cinquantaine de contaminations et deux décès en France.

Plusieurs saisonnières blessées dans un accident près d’Agadir

Une camionnette transportant des saisonnières et un camion sont entrés en collision, ce lundi 1ᵉʳ mars, au niveau de la commune Ait Aamira (province Agadir). Le choc d’extrême...

Casablanca : un chauffard force un barrage de police et renverse un policier (vidéo)

La vidéo d’un policier renversé par un chauffard à Casablanca circule depuis vendredi sur les réseaux sociaux. Refusant de s’arrêter à un point de contrôle, un automobiliste a...

Ces articles devraient vous intéresser :

Brahim Salaki : le monde de la télévision marocaine en deuil

Le journalisme marocain est en deuil avec la perte de Brahim Salaki, figure emblématique de la télévision nationale. Âgé de 64 ans, il a perdu sa longue bataille contre la maladie et s’est éteint ce dimanche 23 avril 2023.

Suite au violent séisme, peut-on voyager au Maroc ?

Le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre a fait près de 3000 morts, plus de 5600 blessés et causé d’énormes dégâts matériels dans plusieurs régions, principalement rurales. Peut-on se rendre au Maroc après la catastrophe ?

Maroc : plaidoyer pour en finir avec les chiens errants

La prolifération des chiens errants dans les villes marocaines soulève de plus en plus l’inquiétude des populations, qui réclament des mesures urgentes et efficaces. Des appels se multiplient pour résoudre définitivement cet épineux problème.

Ayoub, 16 ans : l’impossible deuil après le séisme au Maroc

Ayoub, 16 ans, est l’un des survivants du puissant et dévastateur séisme qui a touché une partie du Maroc dans la nuit du 8 septembre. Il a perdu cinq membres de sa famille dans la catastrophe.

Hassan II : Gilles Perrault, auteur de « Notre ami le roi » est décédé

L’écrivain et militant Gilles Perrault, connu notamment pour son ouvrage « Notre ami le roi », sur le roi Hassan II, est décédé à l’âge de 92 ans d’un arrêt cardiaque, selon des informations communiquées par sa famille.

Voici pourquoi un policier a été promu par Abdellatif Hammouchi

Décédé des suites d’une blessure grave à l’arme blanche, survenue lors d’une intervention de sécurité, un agent de police a reçu une promotion exceptionnelle par le directeur général de la Sûreté nationale et de la surveillance du territoire,...

Décès de Hamidou Laanigri, un pilier de l’armée marocaine

Hamidou Laanigri, général de corps de division, est décédé ce dimanche 10 septembre à Rabat, à l’âge de 84 ans.

Flou autour des circonstances du décès de Cheikha Tsunami

La chanteuse Cheikha Tsunami, grande icône du Chaâbi, s’est éteinte mardi 17 octobre à l’Hôpital militaire de Rabat, à l’âge de 45 ans. Les circonstances de son décès restent floues.

Décès de l’acteur et réalisateur marocain Mohamed Atifi

Le monde du cinéma marocain est en deuil. L’acteur et réalisateur Mohamed Atifi est décédé jeudi soir des suites d’une longue maladie.

Maroc : des repas funéraires ... interdits

Les habitants de deux villages marocains n’auront plus à organiser des repas funéraires. Une décision a été prise dans ce sens lors d’une assemblée publique.