Marocain tué à Saïdia : l’Algérie pose ses conditions

4 novembre 2023 - 16h00 - Monde - Ecrit par : S.A

L’Algérie pose ses conditions pour le rapatriement du corps d’Adbelali Mchiouer, Marocain tué par les garde-côtes algériens le 29 août, après qu’il s’est égaré sur un jet-ski dans l’espace maritime algérien près de la station de Saïdia, et celui du franco-marocain Smail Nabi, l’un des rescapés de la tragédie, condamné à 18 mois de prison.

Près de deux mois et demi après le drame de Saïdia, le corps du vacancier marocain Abdelali Mchiouer, 40 ans, commerçant en France et père d’un enfant de 5 ans, conservé à la morgue de Tlemcen, en Algérie, n’a toujours pas été restitué à sa famille. Dans une déclaration à Jeune Afrique, un avocat des familles des victimes tient l’armée algérienne pour responsable de la non-restitution du corps. Selon lui, l’avis de l’ANP est plus important dans cette affaire que celui des autorités judiciaires et politiques, car l’armée en Algérie est un État dans l’État qui fonctionne selon la loi du silence et personne n’ose contrarier ses décisions.

À lire : Drame de Saïdia : l’Algérie refuse toujours de remettre le corps d’une victime

Selon les mêmes sources, les autorités algériennes auraient accepté de remettre le corps de Mchiouer, à condition que la famille du Marocain lui verse une somme d’argent d’environ 40 millions de centimes (37 000 euros). Si l’accord se concluait, le corps de la victime pourrait être rapatrié par voie terrestre ou via un vol passant par la Tunisie ou la France, Alger n’entretenant plus de relations diplomatiques avec Rabat. Autres exigences : la signature par la famille du défunt d’un document dans lequel elle atteste que son fils s’est noyé et qu’il n’a pas été touché par des tirs algériens, et l’engagement des familles Mchiouer et Nabi, à ne pas faire des déclarations à la presse marocaine. Smail Nabi a écopé d’une peine de 18 mois de prison en Algérie. Si sa famille accepte les conditions de l’armée algérienne, il pourra être rapatrié au Maroc.

À lire :L’Algérie bloque-t-elle le corps de l’une des victimes de Saïdia ?

Le 29 août, la marine algérienne a tué deux des quatre jeunes vacanciers – trois Franco-Marocains et un Marocain – qui s’étaient égarés sur leurs jet-skis dans l’espace maritime algérien près de la station de Saïdia, Un pêcheur a retrouvé le corps de Bilal Kissi, âgé de 29 ans, et ressortissant franco-marocain, flottant du côté marocain. Le corps d’Abdelali Mechaouer, âgé de 40 ans et de nationalité marocaine, a été repêché le lendemain dans les eaux algériennes et dirigé vers la morgue de Tlemcen. Touché, Smail Nabi, également Franco-Marocain, a été arrêté et détenu par l’Algérie qui l’accuse d’être entré illégalement sur son territoire jusqu’à sa condamnation. Quant à Mohamed Kissi, il a été sauvé par les garde-côtes marocains qui étaient à leurs recherches.

Sujets associés : Algérie - Saidia - Homicide

Aller plus loin

Trois Marocains en jet-ski arrêtés par les autorités algériennes

Des garde-côtes de la marine algérienne ont arrêté en début de semaine des Marocains à bord de jet-ski. Ils auraient violé les eaux territoriales algériennes.

Abdelali Mchiouer : l’Algérie ouvre ses frontières avec le Maroc pour rendre le corps

Le corps d’Abdelali Mchiouer, victime de tirs des gardes-frontières algériens, a été rapatrié ce jeudi au Maroc près de quatre mois après un tragique incident près de Saïdia.

Drame de Saïdia : l’avocat des familles des victimes menacé

Alors que les familles du Franco-marocain Bilal Kissi et de son cousin, le Marocain Abdelali Mechaouer, tous deux froidement abattus par les garde-côtes algériens, en mer à bord...

Drame de Saïdia : l’Algérie refuse toujours de remettre le corps d’une victime

Un mois après l’assassinat par les garde-côtes algériens de son fils, égaré sur un jet-ski dans l’espace maritime algérien près de la station de Saïdia, la famille d’Adbelali...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.