Recherche

Un Marocain parmi les soldats de Fort Riley ayant acquis la nationalité américaine

© Copyright : DR

8 mai 2021 - 19h40 - Marocains du monde - Par: S.A

Un Marocain figure sur la liste des 16 soldats de Fort Riley qui ont obtenu la nationalité américaine. Sa compagne lui a été d’un grand soutien dans la procédure de naturalisation.

Ahmed Amine Bennani est désormais américain. Originaire du Maroc, ce soldat de Fort Riley en service à l’hôpital communautaire d’Irwin a acquis la nationalité américaine au même titre que 15 autres frères d’armes venus du Ghana, de la République dominicaine, du Guatemala et d’autres pays. Suivre la procédure de naturalisation n’aura pas été chose aisée pour le Marocain.

Ahmed Amine Bennani et Veronica Godinez s’étaient rencontrés à Boston, puis se sont mariés, fait savoir Dvidshub.net. Originaire du Guatemala, son épouse est devenue citoyenne américaine il y a quatre ans. Elle a aidé son compagnon à mener les démarches pour l’obtenir. « Il y a trop de travail, trop de paperasse », a déclaré Ahmed. « J’ai eu la chance qu’elle me soutienne dans tout cela, car je suis nul avec la paperasse », a-t-il ajouté.

Le couple a raconté que chaque fois une lettre des Services de Citoyenneté et d’Immigration des États-Unis d’Amérique (USCIS) lui parvenait, c’était l’angoisse. Ils s’inquiétaient de ce qu’il y avait à l’intérieur, de ce qu’on leur demandait ensuite. Ils ont pu remplir toutes les conditions et Bennani est aujourd’hui un citoyen américain à part entière.

La cérémonie de citoyenneté américaine a eu lieu le 28 avril dernier. Pour Godinez, la cérémonie de citoyenneté de son mari marque le début de leur vie de couple américain. Elle ne peut s’empêcher d’exprimer sa joie. « Parfois, lorsque vous venez d’un autre pays, vous sentez que c’est votre pays. C’est comme si on vous disait : ’Oui, c’est votre pays’ et personne ne peut vous laisser partir. Il (Ahmed) se bat pour son pays, travaille pour son pays, affronte tout pour son pays, car c’est son pays maintenant. Et maintenant, il peut dire fièrement : « Je suis américain ».

Mots clés: États-Unis , Ghana , République dominicaine , Immigration

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact