Terrorisme : un Marocain en provenance de Libye arrêté à l’aéroport de Casablanca

7 mai 2016 - 11h20 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Un ressortissant marocain vient d’être arrêté à l’aéroport Mohammed V de Casablanca par les services de police. Il est soupçonné par les autorités d’activités terroristes.

Dans un communiqué, le ministère de l’Intérieur indique que le mis en cause provenait de Libye via la Tunisie et qu’il était recherché depuis début 2016 par les services de police pour avoir « rejoint un groupe combattant actif sur la scène libyenne, en vue de prendre part à la guerre en cours dans cette zone de conflits ».

Placé en garde à vue, le suspect doit être présenté à la justice dès la fin de l’enquête.

Mardi, un individu soupçonné de liens avec l’organisation terroriste Daesh a été arrêté à Saïdia par la police. Il revenait également de Libye après être passé par la frontière algérienne.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Terrorisme - Saidia - Libye - Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) - Aéroport Mohammed V Casablanca

Aller plus loin

Un homme lié à Daesh arrêté à Saïdia

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) a interpellé lundi à Saïdia un homme lié à l’organisation terroriste Daesh. Le présumé terrorisme provenait d’Algérie.

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, certains fonctionnaires ont besoin d’une autorisation pour quitter le territoire

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a apporté un démenti formel au sujet de l’existence de toute décision qui interdit à tous les fonctionnaires de quitter le territoire national s’ils ne présentent pas une autorisation dans les aéroports et...

Le Maroc renforce le contrôle des locations Airbnb

En collaboration avec les ministères du Tourisme et de l’Intérieur, les services de contrôle de l’Office des changes mènent un vaste audit des transferts internationaux pour la location de résidences touristiques via la plateforme Airbnb.

Maroc : ménage au ministère de l’Intérieur ?

Un nouveau redéploiement s’annonce imminent au ministère de l’Intérieur avec, à la clé, la mise à la retraite de bon nombre de walis et gouverneurs et des nominations.

Aéroports du Maroc : hausse du nombre de passagers à fin novembre

À fin novembre dernier, les aéroports marocains ont enregistré plus de 18 millions de passagers, soit un taux de récupération de 80 % par rapport à la même période en 2019, selon l’Office national des aéroports (ONDA).

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Les aéroports marocains retrouvent leurs passagers

Les aéroports marocains ont enregistré plus de 12 millions de passagers durant les dix premiers mois de l’année, soit un taux de récupération de 79% par rapport à la même période en 2019, selon l’Office national des aéroports (ONDA).

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Marhaba 2023 : le grand retour des MRE

Cette année, l’opération Marhaba 2023 dédiée à l’accueil des Marocains résidant à l’étranger coïncide avec l’Aïd Al Adha, donnant encore plus de sens aux retrouvailles. En tout, quelques 3 millions de MRE devraient rentrer au Maroc cet été.

Maroc : des élus communaux corrompus révoqués

Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit part en croisade contre la corruption au sein des collectivités territoriales. Il a instruit les walis et gouverneurs à l’effet de révoquer les présidents de communes qui sont en situation de conflits...

Maroc : les autorités veulent imposer une réduction de la facture énergétique de 30%

Pour faire face à la hausse de la facture énergétique, les autorités ont demandé aux collectivités de baisser drastiquement la consommation de l’électricité des établissements publics et des réseaux d’éclairage public.