Maroc : des plages plus sûres et plus propres cette année

31 mai 2024 - 13h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, s’active pour la protection et l’amélioration des plages dans le cadre de la préparation de la saison estivale 2024.

Répondant à la question d’un conseiller sur les mesures prises pour assurer la sécurité et la propreté des plages marocaines pendant la période estivale, Abdelouafi Laftit dit avoir adressé une circulaire aux walis et gouverneurs pour les appeler à activer l’adoption d’un cahier des charges pour la gestion des plages, créer des comités régionaux et délivrer des autorisations pour les activités économiques et commerciales conformément aux plans d’utilisation et de gestion des plages. Selon ses explications, son département continue de suivre l’application des dispositions de la circulaire conjointe avec le ministère de l’Équipement et de l’Eau sur la gestion et la protection des plages par les collectivités territoriales, en organisant des réunions nationales et régionales pour coordonner les efforts des différents intervenants pour une bonne préparation de la saison estivale. On peut citer le partenariat entre ces acteurs pour l’aménagement et la gestion des plages, la mise en place de systèmes de gouvernance et la désignation de responsables de plages.

À lire :Les plages du nord du Maroc se refont une beauté pour l’été

Déférant aux instructions du roi Mohammed VI, son département en partenariat avec la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, accompagne les collectivités territoriales dans l’amélioration de la gestion des plages, notamment celles relevant du programme « Plages Propres » qui sont au nombre de 106, fait savoir le ministre. Autre action majeure : son département met en œuvre un programme complémentaire au programme « Plages Propres » pour soutenir techniquement et financièrement les collectivités territoriales dans l’aménagement et l’animation des plages non couvertes par le programme susmentionné, notamment en ce qui concerne l’amélioration de leur propreté et le renforcement de la sécurité, en fournissant les moyens logistiques et en renforçant les capacités des sauveteurs. De quoi permettre à ces plages de rejoindre éventuellement ce programme. En tout, 60 collectivités territoriales bénéficient d’un soutien financier de 627 millions de dirhams.

À lire :Sidi Ifni : les plages libérées des constructions illégales

Cette année, le nombre de plages ouvertes au public est passé à 231, a par ailleurs précisé Laftit, ajoutant que son département a organisé des concours pour recruter 3 315 sauveteurs pour la saison actuelle, sécuriser les plages et optimiser les moyens d’intervention afin d’accélérer les opérations de sauvetage. Il évoque également la mise à disposition de 15 ambulances supplémentaires en plus de 50 bateaux de sauvetage, 52 scooters de mer, 9 quads de plage, 262 gilets de sauvetage ainsi que d’autres équipements. Sans oublier la publication d’un guide de sensibilisation contenant les consignes à suivre pour assurer la sécurité de tous les vacanciers.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Abdelouafi Laftit - Environnement - Nature

Aller plus loin

Dar Bouazza : Opération coup de poing, les plages débarrassées des constructions illégales

L’opération de libération du domaine public maritime se poursuit à Dar Bouazza. Les autorités locales de la ville ont récemment adressé une mise en demeure aux exploitants des...

Al Hoceïma restreint la baignade sur ses plages

Le gouverneur Hassan Zitouni a décidé de restreindre la baignade sur les plages d’Al Hoceïma, une région touristique très prisée durant les vacances d’été.

Maroc : les maisons et restaurants sur les plages démolies

Les autorités locales de la préfecture de M’diq-Fnideq ont lancé une vaste opération de libération du domaine public maritime. Des dizaines d’établissements installés...

Sidi Ifni : les plages libérées des constructions illégales

Les autorités locales de Sidi Ifni mènent une opération de libération du domaine public maritime, procédant à la démolition des constructions illégales sur les plages de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Casablanca : les taxis en colère contre les ... motos-taxis

Certaines applications dont “InDrive” ont commencé à proposer des services de transport de passagers à moto dans certaines villes comme Casablanca. Les professionnels du secteur s’insurgent contre cette nouvelle pratique et appellent les autorités à...

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...

BMW, Renault et Managem au cœur d’un scandale écologique au Maroc ?

Une enquête dévoile la pollution importante de certains villages marocains où sont déchargés des résidus miniers. BMW, Renault et la Managem, grande entreprise minière marocaine, sont pointés du doigt.

Maroc : bonne nouvelle pour ceux qui aiment les Hammams

Les Marocains pourront fréquenter les hammams, restés en partie fermés depuis plusieurs semaines suite à une note du ministère de l’Intérieur, pendant le ramadan. Dimanche, le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé que le mois sacré...

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences...

Une belle innovation sauve des villages marocains des pénuries d’eau

Au Maroc, la mise en œuvre d’un projet novateur permet aux villages situés dans le sud-ouest du pays de s’approvisionner en eau potable. De quoi amoindrir voire mettre fin à une difficulté majeure des populations qui souffrent chaque année des pénuries...

Mondial 2030 : les Marocains contraints de se mettre au tri sélectif

Le Maroc va mobiliser près de 6 milliards de dirhams pour la mise en œuvre du projet de tri des déchets dans les six villes devant accueillir les matchs de la coupe du monde 2030 qu’il co-organise avec l’Espagne et le Portugal.

Un mystérieux cratère apparaît au Maroc après le séisme

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a secoué le Maroc, une fosse géante s’est formée dans une zone rurale. Le séisme a-t-il favorisé sa formation ?

Les restaurateurs marocains accusés d’empoisonner leurs clients

Les propriétaires des cafés et restaurants ont rejeté les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI). Celle-ci a adressé une question écrite au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit...

Maroc : les plages à éviter cet été

Le ministère de la Transition énergétique et du développement durable a récemment publié la liste des plages classées non conformes à la baignade pour la saison estivale qui s’annonce. En tout, 22 plages dont celle de Salé, très fréquentée par les...