Une Marocaine depuis un an dans une morgue en Espagne

2 novembre 2023 - 12h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

Déjà un an qu’Imane Saadaoui a été tuée par son mari à Valence. Le corps de la Marocaine est toujours gardé à la morgue pour les besoins de l’enquête. Ses parents tentent de la rapatrier au Maroc pour l’enterrer dignement.

Le 1ᵉʳ novembre 2022, après avoir passé toute l’après-midi dans un bar, Badr, le mari d’Imane, rentre à la maison et la poignarde à plusieurs reprises. C’est la meilleure amie d’Imane à Caceres qui informe ses parents au Maroc de la triste nouvelle. En attendant leur arrivée en Espagne un mois plus tard, en décembre, leur petit-fils de 14 mois a été placé dans un centre pour mineurs.

Aujourd’hui, un an après son meurtre, le corps d’Imane est toujours gardé dans une morgue d’Almeria, après une première autopsie pratiquée à l’Institut de médecine légale de Cáceres. « Ma fille est restée dans un réfrigérateur pendant un an. Nous avons besoin de l’enterrer pour être tranquilles », confie par téléphone à El Periodico Extremadura, Moustafa Saadaoui, le père d’Imane.

À lire : Marocaine tuée à Valence : les grands-parents récupèrent enfin leur petit-fils

Les parents d’Imane ont réussi à obtenir la garde de leur petit-fils, après plus de sept mois de procédures. Depuis juillet, ils sont retournés au Maroc avec le mineur âgé de 2 ans. « Il s’est très bien adapté. Il est très bien avec sa sœur », assure Moustafa.

Pendant ce temps, l’accusé, le mari d’Imane, est toujours en détention provisoire, dans l’attente de son procès qui devrait démarrer d’ici six mois, le temps que l’enquête soit close. Les parents d’Imane réclament justice. « Nous avons besoin de justice et de la clôture de l’affaire pour mettre fin à ce cauchemar ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Femme marocaine - Homicide - Décès - Rapatriement - MRE

Aller plus loin

Marocaine tuée à Valence : les grands-parents récupèrent enfin leur petit-fils

Après un long parcours de combattant, les parents d’Imane Saadaoui, la jeune Marocaine tuée par son mari à Valence le 1ᵉʳ novembre dernier, ont enfin obtenu la garde de leur...

Le meurtrier d’Imane, tuée mardi, au tribunal

Le Marocain qui a tué mardi à Cáceres (Valence) sa femme également d’origine marocaine, Imane Saadaoui, a été présenté ce jeudi au juge.

Imane, 31 ans, tuée par son mari en Espagne

Un Marocain de 41 ans a tué mardi sa femme, Imane Saadaoui, 31 ans, à Cáceres (Valence). Le meurtrier, qui avait des antécédents de violence conjugale envers la victime, a...

Garde de leur petit-fils : le combat des parents d’Imane Saadaoui

Les parents d’Imane Saadaoui, la jeune marocaine tuée par son mari le 1ᵉʳ novembre à Valence, attendent toujours d’obtenir la garde de leur petit-fils âgé de 14 mois, placé dans...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un enfant de 4 ans meurt à la gare de Rabat-Agdal : réaction (tardive) de l’ONCF

Plusieurs semaines après la mort d’Omar, garçonnet de 4 ans, à la gare Rabat Agdal, l’ONCF a finalement décidé de réagir.

Dédouanement de voiture pour les MRE : quelles pièces fournir ?

Les Marocains Résidant à l’Étranger qui remplissent les conditions pour bénéficier de l’abattement de 90 % dans le cadre d’un dédouanement de véhicule doivent fournir plusieurs pièces justificatives.

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.

« Comment sortir du monde ? », le premier roman poignant de Marouane Bakhti

« Comment sortir du monde ? » C’est le titre du tout premier roman du Franco-marocain Marouane Bakhti, paru aux Nouvelles Éditions du réveil en mars 2023. Il y raconte la vie, telle qu’elle vient, dans une famille biculturelle. Un récit éblouissant.

Bonne nouvelle pour les MRE : augmentation de la franchise (document intégral)

L’accueil des Marocains Résidant à l’Étranger (MRE) s’est peu à peu amélioré ces dernières années, bien que des améliorations supplémentaires soient nécessaires, indique la douane marocaine dans son document dédié à l’opération Marhaba 2023. Voici les...

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

Opération « Marhaba 2023 » : 538 traversées maritimes hebdomadaires prévues

Le Maroc se prépare déjà pour l’opération « Marhaba 2023 » qui vise à accueillir les membres de la communauté marocaine vivant à l’étranger. Mohamed Abdeljalil, ministre du Transport et de la logistique, a annoncé cette nouvelle devant la Commission...

Opération Marhaba : les chiffres de l’année dernière largement dépassés à Algésiras

Depuis le lancement de l’Opération Passage du Détroit (OPE) le 15 juin dernier, près de 275 000 passagers et 68 000 véhicules ont embarqué depuis les ports espagnols en direction du Maroc d’après les données fournies par la Protection Civile espagnole.

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

Impôts : des procédures simplifiées pour les MRE

La simplification des procédures administratives pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE) a permis à ces derniers de se mettre à jour vis-à-vis de l’administration fiscale, a déclaré Nadia Fettah, ministre de l’Économie et des finances.