Une Marocaine pleure son fils assassiné à la frontière gréco-turque

22 mars 2020 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

Adil Ghazzal, un jeune immigré marocain de 30 ans, est décédé d’une balle dans la tête, après avoir tenté de franchir la frontière gréco-turque afin de rejoindre l’Europe.

Originaire de Casablanca, le jeune homme avait rejoint Istanbul, avant de traverser des milliers de kilomètres en direction d’Adrena, raconte sa mère qui appelle les autorités marocaines à organiser son rapatriement afin qu’il soit enterré auprès des siens.

La victime s’était installée à Adrena, à la frontière gréco-turque, en compagnie d’un groupe de compatriotes, avant de s’aventurer à la franchir. Une décision qui va lui être fatale ; il sera abattu d’une balle dans la tête.

Il y a quelques semaines, le Forum national démocratique des droits de l’homme avait interpellé les ministères de l’Intérieur, et des Affaires étrangères concernant la situation catastrophique des migrants marocains à la frontière gréco-turque.

Plusieurs médias internationaux avaient rapporté la situation déplorable de milliers d’immigrés clandestins, dont des Marocains, qui faisaient l’objet de pratiques dégradantes et humiliantes de la part des autorités grecques.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Casablanca - Grèce - Ministère de l’Intérieur (Maroc)

Aller plus loin

De plus en plus de Marocains choisissent la Turquie pour rallier l’Europe

Les clandestins marocains à l’émigration clandestine sont de plus en plus intéressés par la destination turque. Les autorités turques ont récemment intercepté des dizaines de...

Turquie : des Marocains parmi les 1.000 migrants clandestins interpellés

Il semble que les Marocains, en quête de l’eldorado, ont une fois encore défié la Méditerranée. Un groupe de 1.023 migrants clandestins a été arrêté, le lundi 29 juillet 2019,...

Que vont devenir les Marocains bloqués entre la Turquie et la Grèce ?

Les autorités marocaines sont appelées à intervenir d’urgence et porter secours aux nombreux ressortissants marocains bloqués aux frontières terrestres turco-grecques, s’alarme...

Le cri de coeur des Marocains bloqués dans les aéroports français

La décision du gouvernement marocain de suspendre l’ensemble des liaisons aériennes et maritimes entre le Maroc et la France, en vue d’endiguer l’épidémie du Coronavirus, a pris...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc renforce le contrôle des locations Airbnb

En collaboration avec les ministères du Tourisme et de l’Intérieur, les services de contrôle de l’Office des changes mènent un vaste audit des transferts internationaux pour la location de résidences touristiques via la plateforme Airbnb.

Alerte sur les erreurs d’enregistrement des nouveaux-nés au Maroc

L’Organisation marocaine des droits de l’homme (OMDH) a alerté le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, au sujet du non-enregistrement des nouveau-nés à leur lieu de naissance, l’invitant à trouver une solution définitive à ce problème.

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Cimetières au Maroc : entre abandon et insécurité

La gestion des cimetières pose problème au Maroc. Selon un rapport du ministère de l’Intérieur, les sites existants sont saturés ou en état de dégradation et les collectivités territoriales peinent à les réhabiliter et à identifier des terrains viables...

Maroc : des caméras de surveillance pour lutter contre la mendicité

Le ministère marocain de l’Intérieur a annoncé l’installation de caméras de surveillance dans les principales villes du royaume en vue de lutter contre la mendicité.

Maroc : ménage au ministère de l’Intérieur ?

Un nouveau redéploiement s’annonce imminent au ministère de l’Intérieur avec, à la clé, la mise à la retraite de bon nombre de walis et gouverneurs et des nominations.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Terres soulaliyates : mise en garde du ministère de l’Intérieur

La légalisation des signatures portant sur des transferts de propriété de terres soulaliyates est « illégale » et peut donner lieu à des poursuites judiciaires, a rappelé le ministère de l’Intérieur aux présidents des collectivités territoriales.

Maroc : bonne nouvelle pour les amateurs de hammams

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a instruit les gouverneurs des régions et les préfets des préfectures et provinces du royaume pour que soit revue la décision de fermeture des hammams et des stations de lavage de voitures en fonction de...