Ziena Kemous : sa famille « bouleversée » après la libération de son assassin

17 mai 2023 - 08h00 - Belgique - Ecrit par : S.A

Le tribunal d’application des peines de Bruxelles a accordé lundi à Berzan Kaplan, cousin d’Ahmet Kaplan, principal suspect dans la mort de la Marocaine Ziena Kemous, le privilège d’un bracelet électronique. Sa libération a provoqué l’indignation des sœurs de la victime.

Berzan Kaplan, le premier des quatre assassins de Ziena, est sur le point de quitter la prison. Saadia Kemous est sous le choc après cette décision du tribunal d’application des peines de Bruxelles. « Mon âme a été arrachée de mon corps. Nous avons tout essayé pour l’empêcher, mais nous n’y sommes pas parvenus », se morfond la sœur de la victime, ajoutant que « le fait qu’il soit libéré seulement 7,5 ans après son procès d’assises est un affront pour nous. » Mais aux yeux de son avocat, Tim Smet, plusieurs motifs motivent la décision : Berzan « remplit toutes les conditions pour poursuivre sa réinsertion dans la société en dehors des murs de la prison. Il a une adresse fixe, une perspective d’emploi, il est marié depuis un certain temps à quelqu’un en prison et il s’est comporté de manière exemplaire derrière les barreaux. »

À lire : Colère aux Pays-Bas après la libération par Dubaï d’un trafiquant de drogue marocain

Ziena Kemous – fille d’une mère flamande et d’un père marocain – avait disparu le 21 juin 2012 à Louvain alors qu’elle rejoignait son domicile après le travail. Une vaste action de recherches avait été alors menée et s’est soldée par la découverte du corps de la jeune femme de 22 ans le 13 septembre près de l’E40 dans le bois d’Heverlee où il avait été enterré. Ahmet K., âgé de 19 ans, ex-compagnon de la jeune femme et père de son enfant, ainsi qu’un ami, avaient été arrêtés et placés sous mandat d’arrêt. Deux cousins d’Ahmet, Berzan Kaplan et Akgül Kaplan ont subi le même sort. Poursuivis pour assassinat, les quatre auteurs avaient écopé de 27 ans de prison chacun lors d’un procès d’assises tumultueux à Louvain fin 2015. Ils avaient assassiné Ziena parce qu’elle était un obstacle pour le mariage d’Ahmet avec une autre fille que sa famille avait choisie pour lui. Un meurtre « pour l’honneur de la famille ».

Sujets associés : Belgique - Bruxelles - Droits et Justice - MRE

Aller plus loin

Colère aux Pays-Bas après la libération par Dubaï d’un trafiquant de drogue marocain

La libération d’un trafiquant de drogue néerlando-marocain et d’un trafiquant néerlando-bosniaque, qui seraient les cerveaux d’un « super cartel » européen provoque la colère...

Belgique : Boussu sous le choc après le décès de Nassim et Ayoub

Nassim et Ayoub, deux jeunes d’une vingtaine d’années sont décédés dans un terrible accident de la route à Boussu. Le corps de l’un d’eux sera rapatrié au Maroc vendredi.

Tentative de libération d’une prisonnière dans un hôpital à Casablanca

Les membres d’une famille à Casablanca ont tenté de libérer une détenue qui venait d’accoucher à l’hôpital Al Mansour, mais ils ont été freinés dans leur élan par l’agent de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des Marocains exploités dans des hôtels associés au Mondial Qatar 2022

Treize des 17 groupes hôteliers associés à la Coupe du monde Qatar 2022 emploient des migrants d’Afrique dont des Marocains et d’Asie, selon une étude.

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

L’aéroport de Casablanca se plie en quatre pour servir les MRE

En vue de simplifier la vie aux Marocains résidant à l’étranger (MRE), en séjour au Maroc, l’Agence urbaine de Berrechid-Benslimane a adopté un guichet unique, dédié à ces usagers.

MRE : Peut-on importer une voiture de location au Maroc ? 

La douane marocaine vient de publier une nouvelle version de son guide dédié aux Marocains résidant à l’étranger. Une section dédiée à l’importation par les MRE des voitures de location. Qu’en est-il ?

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Importation de devises par les Marocains résidant à l’étranger : Ce qu’il faut savoir

Pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE), l’importation de devises au Maroc nécessite certaines formalités essentielles qu’il faut absolument connaître. Que vous rentriez avec des devises sous forme de billets de banque ou d’instruments...

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières propositions lors d’une rencontre tenue à Rabat et présidée par le ministre des...

Douane : que se passe-t-il si le MRE ne peut exporter sa voiture ?

Il peut arriver, dans certains cas d’un ennui de santé ou d’une urgence quelconque, que le Marocain résidant à l’extérieur (MRE) ne puisse pas, par lui-même, réexporter son véhicule, c’est à dire le reconduire hors du Maroc. La douane marocaine a prévu...