Les migrants mineurs disparus en Europe sont majoritairement originaires du Maroc

25 avril 2021 - 12h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Plus de 18 000 mineurs non accompagnés dont des Marocains ont disparu ces trois dernières années en Europe. C’est ce que révèle une enquête réalisée par le collectif de journalistes Lost in Europe.

Selon Lost in Europe, qui regroupe les journalistes d’investigation de sept pays différents, 18 292 migrants mineurs ont disparu en Europe entre janvier 2018 et décembre 2020, soit 17 enfants par jour. Pour réaliser cette enquête, des équipes de l’organisation ont collecté et analysé des données sur mineurs disparus dans 31 pays européens – les membres de l’Union européenne plus la Norvège, le Royaume uni, la Suisse et la Moldavie. Mais le Danemark, la France et le Royaume-Uni n’ont fourni aucune donnée aux journalistes. Les données collectées sont « souvent incohérentes ou incomplètes », indique The Guardian, qui a aussi participé à l’enquête. Le nombre de mineurs disparus pourrait être donc plus élevé.

L’Italie est le pays où le plus grand nombre de disparitions a été recensé (5 775 mineurs non-accompagnés disparus). Elle est suivie par la Belgique (2 642), la Grèce (2 118) et l’Espagne (1 889). Le rapport de l’enquête précise que les mineurs disparus sont majoritairement originaires du Maroc, avec près de 8 000 jeunes de cette nationalité ayant disparu ces trois dernières années principalement en Espagne. Les autres viennent de l’Algérie (1 460 jeunes disparus), l’Érythrée (1171), la Guinée (1116), l’Afghanistan (952) et la Tunisie (822).

Selon Federica Toscano, l’une des responsables de l’association Missing Children Europe, le « nombre élevé d’enfants disparus est le symptôme d’un système de protection de l’enfance qui ne fonctionne pas ». Ce nombre s’explique également par le manque de collaboration entre pays en la matière. « Trop souvent, un pays suppose que l’enfant migrant est en sécurité dans un autre pays alors même que la coopération transfrontalière dans ces affaires est pratiquement inexistante », dit-elle. La responsable ajoutera que les organisations criminelles ciblent de plus en plus les migrants mineurs. En conséquence, « beaucoup d’entre eux sont victimes de travail forcé et sont exploités sexuellement ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Enquête - Disparition

Aller plus loin

Après Ceuta, Melilla est prise d’assaut par des migrants

Les migrants marocains et subsahariens ont jeté leur dévolu sur Melilla, l’autre enclave espagnole située sur la côte marocaine. Plus de 86 personnes ont réussi à traverser la...

Un Marocain disparu et présumé mort retrouvé grâce à TikTok à Barcelone

Le Marocain Ahmed, chauffeur de taxi à l’aéroport El Prat de Barcelone, a aidé Oussama, un jeune homme également d’origine marocaine qui errait dans la ville, à retrouver sa...

Montpellier : recrudescence de la délinquance des mineurs non accompagnés

Le débat sur l’impact de la crise sanitaire sur la délinquance en général et celle orchestrée par les mineurs non accompagnés (MNA), dont des Marocains, en France fait rage. La...

Exemples d’intégration réussie de mineurs marocains en Espagne

Aymane Esbai, un Marocain de 19 ans, a réalisé son rêve de rejoindre l’Espagne et de poursuivre ses études. Comme lui, de nombreux jeunes maghrébins fuient leur pays à la...

Ces articles devraient vous intéresser :

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».