Le Maroc se venge-t-il de l’Espagne ?

26 avril 2021 - 15h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Entre samedi et dimanche, environ 70 Marocains ont réussi à nager jusqu’à Ceuta, dont près de 30 personnes pour la seule demie-journée du dimanche. Certains estiment que les autorités marocaines veulent faire pression sur l’Espagne suite à l’accueil du leader du Polisario, Brahim Ghali.

Dans l’après-midi du dimanche, environ 30 Marocains, en combinaison et en maillot de bain, se sont jetés à la mer pour rejoindre Ceuta. Ils ont été tous secourus par les équipes de sauvetage de la Croix-Rouge, du GEAS de la Garde civile ainsi que des agents d’autres unités. Depuis samedi, des Marocains arrivaient en petit nombre à Ceuta, en plein jour, sans aucun contrôle du côté du Maroc.

La situation vécue dimanche, laisse sans voix d’autant que la majorité des migrants sont des mineurs âgés de 13 à 15 ans. Mais au-delà du nombre inquiétant de personnes qui ont pu atteindre la rive, il y a celles qui ont disparu en mer dont le nombre n’est pas déterminé. L’hélicoptère de la Garde civile continue de mener les recherches. Les familles des disparus, sans nouvelles d’eux, demandent des renseignements à El Faro de Ceuta.

L’alerte est désormais maximale au niveau des frontières. Les forces de l’ordre espagnoles veillent au grain, en attendant d’éventuelles tentatives de traversée à la nage de Marocains. Cette année, ils sont déjà plus de 200 Marocains à rejoindre Ceuta à la nage. Ce week-end, deux morts ont été retrouvés : un Marocain identifié par sa famille et un autre jeune homme dont l’identité est inconnue.

Certains expliquent cette posture des autorités marocaines comme une réponse politique consécutive à l’accueil par l’Espagne du chef du Front Polisario, Brahim Ghali, pour des raisons humanitaires. Cette inaction du Maroc face à cette avalanche de personnes qui se sont jetées à la mer, selon le journal, sonne comme un avertissement.

Sujets associés : Immigration clandestine - Ceuta (Sebta) - Noyade - Disparition

Aller plus loin

Ceuta : encore deux Marocains disparus en mer

Deux jeunes Marocains, candidats à l’immigration, ont tenté de traverser Ceuta à la nage pour rejoindre l’Espagne. Sans nouvelles d’eux depuis quelques jours, leurs familles,...

Affaire Brahim Ghali : le parti de l’Istiqlal dévoile sa position dans une lettre au parti populaire espagnol

Parallèlement aux différentes déclarations diplomatiques, le parti de l’Istiqlal a vivement critiqué auprès du parti populaire espagnol, la décision de l’Espagne d’accueillir le...

L’Espagne lance une manœuvre diplomatique contre le Maroc

En réaction à la crise migratoire à Ceuta et à l’affaire Brahim Ghali, le ministère espagnol des affaires étrangères vient d’instruire ses ambassadeurs dans les 27 pays de...

Marocanité du Sahara : Manuel Valls fait pression sur la France et l’Espagne

L’ancien Premier ministre Manuel Valls a affirmé que la France et l’Espagne doivent être plus claires sur leur soutien au Maroc sur le Sahara. Il soutient que c’est autour d’une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Drame de Nador : les recommandations de l’ONU au Maroc et à l’Espagne

L’Organisation des nations unies tient également à ce que le drame de Nador ne se répète plus jamais. C’est dans ce cadre que le Mécanisme international indépendant pour la justice et l’égalité raciale des Nations unies envisage d’émettre des...

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Immigration : le Maroc recevra 500 millions d’euros d’aide de l’Europe

Le Maroc recevra une enveloppe d’au moins 500 millions d’euros de la part de l’Union européenne pour renforcer ses actions dans la lutte contre l’immigration clandestine. Cette aide couvrira la période 2021-2027.

Maroc : une sortie en voiture vire au drame

Une sortie en famille qui finit en tragédie. Deux sœurs de 19 et 10 ans sont mortes noyées samedi dans le barrage de Smir près de la ville de M’diq, après que l’aînée, qui venait d’avoir son permis de conduire, a demandé à ses parents à faire un tour...