Les Marocains misent sur le « Made in Morocco »

3 septembre 2022 - 08h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le Groupe Sunergia vient de réaliser une nouvelle étude sur la qualité des produits marocains. Il en ressort que 79 % des personnes sondées trouvent que les aliments et boissons locaux ont bien meilleure qualité tandis que 12 % préfèrent la qualité des produits étrangers.

Selon les résultats de l’étude, 18 % des Marocains âgés de 25 à 34 et qui résident en milieu urbain, apprécient la qualité des produits étrangers, surtout les efforts consentis par ces marques dans les actions publicitaires et promotionnelles sur internet et ailleurs dans le but de conquérir le plus grand nombre de consommateurs. L’autre facteur qui milite également en faveur des produits étrangers, c’est leur grande disponibilité partout où ils sont demandés. À l’opposé de la ville, en milieu rural, les produits locaux sont plus appréciés. 85 % contre 79 % estiment que les aliments et boissons produits au Maroc sont de meilleure qualité.

À lire : Les Marocains préfèrent consommer local, selon une étude

Mais dans le domaine des cosmétiques et du bien être, 45 % des personnes approchées pensent que la qualité des produits marocains est meilleure, surtout ceux faits à base d’ingrédients locaux comme l’huile d’argan, les graines de figues de barbarie ou encore le bois de cèdre et le ghassoul. Seuls 39 % des sondés préfèrent la qualité des produits étrangers.

À lire : Textile : les Marocains boudent les marques locales

En ce qui concerne les produits d’entretien et de nettoyage, 52 % des Marocains misent sur les produits locaux tandis que 33 % estiment que la qualité des produits étrangers est la meilleure. Pour ce qui est de la mode et autres accessoires, 48 % des Marocains ne jurent que par les produits locaux, contre 37 % pour les produits étrangers. Dans le domaine de l’ameublement et de la décoration, 67 % des Marocains jugent la qualité des marques marocaines supérieure, tandis que 19 % estiment que la qualité des produits étrangers est meilleure.

Sujets associés : Etude - Consommation - Développement - Huile d’argan - Alimentation

Aller plus loin

Les Marocains préfèrent consommer local, selon une étude

Une étude menée par le groupe Sunergia sur la préférence des Marocains en matière de consommation, a révélé qu’ils sont nombreux à opter pour les produits fabriqués au Maroc.

Textile : les Marocains boudent les marques locales

La plupart des Marocains préfèrent porter des habits de marque étrangère, délaissant ainsi les produits nationaux. C’est ce que révèle une étude élaborée par le cabinet de...

L’arganier marocain résiste à la concurrence israélienne

L’arganier produit essentiellement dans la région d’Agadir est une merveille marocaine qui fait face à la concurrence israélienne.

La voiture NEO « Made in Morocco » bientôt sur le marché

Le Maroc procèdera bientôt au lancement de NEO, la toute première voiture conçue et produite sur le sol marocain. Le véhicule a déjà validé les tests statiques et dynamiques au...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les transferts des MRE ne connaissent pas la crise

À fin juin 2022, les Marocains résidant à l’étranger ont transféré 2,7 MMDH de plus que la même période en 2021, soit une augmentation de 6 %.

Maroc : voici les villes où les prix ont baissé (et augmenté)

Les prix à la consommation ont affiché une légère baisse de 0,3%, selon les derniers chiffres dévoilés par le Haut Commissariat au Plan (HCP).

Maroc : forte augmentation du prix de l’huile d’olive

Le Maroc figure parmi les pays dont la production d’huile d’olive est durement touchée par la sécheresse. Une situation qui fait grimper les prix mondiaux.

Jack Lang encense le roi Mohammed VI

Jack Lang, directeur de l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris, a manifesté de nouveau, son admiration pour le roi Mohammed VI pour son engagement au profit de l’édification d’un Maroc fort et avancé dans beaucoup de domaines. Pour l’éternel ministre...

Maroc : l’huile d’olive devient un luxe

Au Maroc, le prix de l’huile d’olive augmente fortement. En cause, la sécheresse et les vagues de grande chaleur qui ont touché la production de ce petit fruit indispensable aux saveurs des mets des Marocains.

Maroc : l’inflation atteint des records (+7,8%)

Après 6,3 % au deuxième trimestre, l’inflation s’est accélérée au Maroc, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP) qui table sur 7,8 % au troisième trimestre 2022.

La « chebakia », la pâtisserie marocaine incontournable lors du ramadan

Lors du ramadan au Maroc, la « chebbakaa », des petits gâteaux traditionnels au miel, est proposée tous les jours sur les tables pour les dîners de rupture de jeûne.

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.